Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Ramadan

Laylat al-Qadr : la Nuit du Destin a-t-elle lieu la nuit du 27 du Ramadan ?

Rédigé par | Mardi 4 Mai 2021 à 12:35

           

En demandant une levée exceptionnelle du couvre-feu pour la Nuit du Destin, la Grande Mosquée de Paris a affirmé au passage que la Nuit du Destin aura lieu la nuit du 8 au 9 mai, qui correspond à la nuit du 26 au 27 du mois du Ramadan. Qu'en est-il vraiment ?



Laylat al-Qadr : la Nuit du Destin a-t-elle lieu la nuit du 27 du Ramadan ?
Le ministère de l’Intérieur refuse à ce jour de lever exceptionnellement le couvre-feu pour une nuit du mois du Ramadan à la demande de la Grande Mosquée de Paris. Face à cette déconvenue, son recteur, Chems-Eddine Hafiz, a annoncé le 30 avril avoir saisi le Conseil d’Etat afin de faire valoir sa demande.

En attendant la décision de la haute juridiction administrative, l'institution qu’il dirige a indiqué dans ses derniers communiqués que la Nuit du Destin (Laylat al-Qadr) aura lieu cette année dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 mai, qui correspond à la 27e nuit du mois de jeûne. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a tout autant fait la même affirmation dans un communiqué en date du 3 mai.* Mais est-ce le cas ?

La Nuit du Destin a effectivement une haute valeur spirituelle pour les musulmans qui accomplissent le jeûne du Ramadan. C’est lors de cette nuit que le Coran a été révélé au Prophète Muhammad. « Il est un temps béni dédié à la prière, au recueillement, à l’invocation et au pardon », indique à juste titre la GMP. Néanmoins, s’agissant de la date de sa survenue, il est difficile d’être affirmatif.

Selon un célèbre hadith rapporté par Al-Bukhari et Muslim, le musulman doit rechercher « la Nuit du Destin dans les dix dernières nuits de Ramadan ». Du côté des sunnites, les savants musulmans s'accordent même à dire que la Nuit du Destin, qui a la réputation de valoir « mille mois » (Coran, sourate 97, verset 3), a lieu pendant les nuit impaires des dix derniers jours du Ramadan, soit le 21, le 23, le 25, le 27 et le 29. Quant aux savants chiites, la Nuit du Destin tombe aussi pendant les nuits impaires, mais plutôt les 19, 21 et 23 du mois du Ramadan.

C'est pourquoi de nombreux musulmans, aussi bien sunnites que chiites, vont jusqu'à effectuer une retraite spirituelle (al-i'tikaf) pendant la dernière décade du Ramadan afin de profiter au mieux des bienfaits spirituels de cette période unique dans l'année. Selon un autre hadith, « qui veille en prière la nuit du Destin mû par sa foi et comptant sur la récompense de Dieu, tous ses péchés antérieurs lui seront pardonnés »

Laylat al-Qadr : la Nuit du Destin a-t-elle lieu la nuit du 27 du Ramadan ?

Une date sujette à débat pour les oulémas

Certains savants ont tout de même affirmé que la nuit du Destin se situe plus précisément la nuit du 26 au 27e jour du mois du Ramadan, ce qui a amené de nombreux musulmans à travers le monde à retenir cette date pour organiser des rassemblements religieux et multiplier les actes d’adoration.

Bien qu'une croyance populaire veut que Laylat al-Qadr soit acquise pour la 27e nuit du Ramadan, la fixation exacte de sa date demeure en réalité sujette à débat pour les oulémas. En définitive, la Nuit du Destin pourrait tout à fait avoir lieu la nuit du 26 au 27 du Ramadan mais déclarer, avec certitude, qu'elle aura lieu cette nuit-là est abusif. Ce que le président du CFCM, Mohammed Moussaoui, reconnaît volontiers.*

Néanmoins, à sa décharge, la Grande Mosquée de Paris, qui ne pouvait demander une levée du couvre-feu pour cinq nuits – autrement, elle n’aurait rien d’« exceptionnelle » ! –, a choisi celle du 27 du Ramadan traditionnellement retenue dans de nombreux pays musulmans pour commémorer la Nuit du Destin. A défaut de pouvoir faire des veillées de prières et d'invocations lors de toutes les dernières nuits du Ramadan, en réaliser une la nuit du 27 constitue aujourd'hui un minimum pour des croyants.

*Appelé à réagir sur le sujet, Mohammed Moussaoui a fait œuvre de précision. S’agissant de la date de la « Nuit de la Destinée », il rappelle la publication, fin mars, d’un document du CFCM portant sur les règles et les finalités du mois de jeûne dans lequel des éléments d'informations y sont donnés. Est rapporté ce hadith du Prophète Muhammad : « Cherchez la nuit de la destinée parmi les nuits impaires de la dernière décade du mois de Ramadan. » Même si des hadiths « font particulièrement référence à la nuit du 26 au 27 Ramadan », le président du CFCM indique que Laylat al-Qadr pourrait bien se situer « parmi les nuits du 20 au 21, 22 au 23, 24 au 25, 26 au 27 et 28 au 29 Ramadan », qui «correspondent aux nuits du 2 au 3 mai, 4 au 5 mai, 6 au 7 mai ; 8 au 9 mai et 10 au 11 mai ».

Lire aussi :
Lever le couvre-feu pour la Nuit du Destin ? La Grande Mosquée de Paris saisit le Conseil d’Etat
Pour un Ramadan responsable et vigilant face au Covid-19

Et aussi :
Ramadan : ce qu'il faut savoir sur la nuit du Destin (Laylat al-Qadr) en sept questions
La nuit du Destin, « meilleure que mille mois »


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur