Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Laurent Ruquier regrette d'avoir banalisé les thèses d'Eric Zemmour

Rédigé par La Rédaction | Lundi 16 Mars 2015



Laurent Ruquier regrette d'avoir banalisé les thèses d'Eric Zemmour
Laurent Ruquier s’est livré à une confession inattendue samedi 14 mars sur le plateau de son émission On n’est pas couché. Au cours d’une séquence visiblement pas préparée, l’animateur a regretté avoir donné la parole à Eric Zemmour sur le plateau de cette même émission, et ce pendant plusieurs années.

Invité de l’émission, le journaliste et écrivain François de Closets évoque le succès du livre d’Eric Zemmour, Le suicide français. « On ne va pas se raconter que si le livre d'Eric Zemmour a eu ce succès, c'est parce que tout le monde soutient les thèses d'Eric Zemmour ! Vous savez mieux que moi que quand un livre suscite un tel succès, c'est parce que ce qu'il dit, on ne l'entend pas, et c'est ce qui intéresse les gens », expliqué l’invité. Laurent Ruquier interrompt alors François de Closets.

« Je ne suis pas d'accord avec vous. Quand vous dites que l'on a trop diabolisé le Front National (...), j'en sais quelque chose, je vous le dis même, très honnêtement, je le regrette aujourd'hui... Je suis un de ceux qui a donné la parole toutes les semaines, pendant cinq ans, ici, à Eric Zemmour », s’emporte l’animateur.

Après que chroniqueuse Léa Salamé lui demande de confirmer, Laurent Ruquier réaffirme ses regrets : « Oui, je regrette, parce que je suis en train de me rendre compte que j'ai participé à la banalisation de ces idées-là ».

« Je ne veux surtout pas qu'on me dise aujourd’hui que les gens de gauche ont diabolisé et mis sous le tapis les sujets, et que c'est ça qui a fait monter le Front National. Il n'y a pas plus médiatisé qu'Eric Zemmour ! (…) On l’entend partout », insiste Laurent Ruquier, qui l’avait encore reçu en octobre 2014 en tant qu’invité cette fois, à l’occasion de la sortie de son livre.





Loading