Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

La société sera interculturelle ou ne sera pas !

Par Emmanuel Maistre*

Rédigé par Emmanuel Maistre | Vendredi 4 Novembre 2011



La société sera interculturelle ou ne sera pas !
« Oui, la société multiculturelle est un échec. La vérité, c’est que dans toutes nos démocraties, on s’est trop préoccupé de l’identité de celui qui arrivait et pas assez de l’identité du pays qui accueillait »... Nicolas Sarkozy en France, Angela Merkel Allemagne, David Cameron au Royaume-Uni, Silvio Berlusconi en Italie, Pal Schmitt en Hongrie... face à leur incapacité à endiguer une crise non seulement économique mais également sociétale et identitaire, les hommes politiques européens s'acharnent sur le caractère pluriculturel de nos sociétés, laissant entendre que c'est là la source de l'impasse dans laquelle nous nous trouvons.

Mais la société multiculturelle n'est pas un échec. Elle est un fait, qui n'est d'ailleurs en rien nouveau ni contemporain. En revanche, et cela est nouveau, notre société est aujourd'hui dans l'incapacité de produire des repères et des valeurs communes permettant un vivre-ensemble favorisant la cohésion sociale.

De fait, notre société a connu en un demi-siècle une mutation sociétale et économique inédite. La cohésion sociale fondée sur des siècles d’histoire et de valeurs nationales, religieuses et identitaires collectives a été balayée par un individualisme forcené et une affirmation de la primauté de l'individu porté par un libéralisme réduit à sa plus simple expression, la consommation.

Aujourd’hui, face au désarroi de la crise économique et de cette société morcelée, la tentation est générale d’en faire porter l’échec sur l’étranger, sa religion, sa culture. Or, ces populations et leurs cultures issues d’Orient, d’Asie, d’Afrique… sont désormais pleinement partie intégrante de la société française et de son histoire. Elles doivent être pleinement actrices de la construction du vivre-ensemble de nos sociétés du XXIe siècle, qui, pour être durable, ne peuvent qu'être interculturelles.

Dès lors, qu'attend-on pour construire cette société interculturelle ? Va-t-on attendre son effondrement au risque de la guerre de tous contre tous ou des communautés contre les communautés ? Faire advenir une société interculturelle est bien plus complexe que de laisser se développer une société communautaire ou de faire perdurer une société prétendument universaliste dans laquelle seule une minorité se reconnaît désormais, mais cela est inévitable pour un vivre-ensemble durable et l'harmonie sociale à laquelle nous aspirons tous.

C'est pourquoi deux médias, l'un de culture(s) chrétienne(s), l'hebdomadaire Témoignage chrétien, l'autre de culture(s) musulmane(s), le mensuel Salamnews, ont décidé d'initier une campagne de mobilisation en faveur du développement d'une société interculturelle.

Cette mobilisation sera lancée à Paris, le 19 novembre, dans le cadre d'une journée intitulée « Une société interculturelle est possible », qui accueillera, notamment, parmi la trentaine d'intervenants Stéphane Hessel, Alain Touraine, Jean Baubérot, Esther Benbassa, Fatine Layt, Michel Sauquet, Fred Poché, Betoule Fekkar-Lambiotte, Raphaël Liogier, Rachid Benzine, Dounia Bouzar, Fadila Mehal, Najat Azmy, Gabriel Hagaï, Bernard Devert, Christophe Deltombes.

Plus de vingt associations, médias et organisations parmi lesquels le Secours islamique France, Emmaüs international, le CCFD-Terre solidaire, la Cimade, la revue Hommes et migrations, ATD Quart Monde, Habitat et humanisme, le Centre Sèvres, Radio Orient… se sont associés à ce mouvement. Ils y présenteront leurs initiatives pour une société interculturelle et signeront l’« Appel pour la construction d’une société interculturelle » lancé à cette occasion et présenté aux candidats aux élections présidentielle et législatives de 2012.

Cette première journée sera suivie, durant le premier semestre 2012, de rencontres-débats de l'interculturalité organisées à travers la France.

Une campagne citoyenne pour dire aux décideurs qu'il y a urgence de (re)penser la cohésion sociale de notre société de demain mais déjà d'aujourd'hui.


Plus d'infos sur www.assisesinterculturelles.com

* Emmanuel Maistre est responsable du développement de Témoignage chrétien