Connectez-vous S'inscrire






Economie

Les Trophées de la Diversité 2011 favorisent la mixité

Rédigé par Pauline Compan | Jeudi 13 Octobre 2011

Récompenser les bonnes pratiques entrant dans le cadre de la diversité, repérer des pistes innovantes ou encore récompenser une approche globale de la diversité au sein de l’entreprise, sont les buts du concours des Trophées de la Diversité, décernés chaque année aux entreprises méritantes. Le 29 septembre dernier, les dix trophées nationaux ont été attribués à des groupes comme LVMH ou encore la SNCF. Des trophées décernés également au niveau régional, pour valoriser les initiatives innovantes des PME. Retour sur le palmarès et sur les motivations des entreprises participantes.



Les Trophées de la Diversité 2011 favorisent la mixité
Organisés conjointement par le cabinet Diversity Conseil et Jean-Marie Peretti de l’Institut d’Administration des Entreprises de Corse, les Trophées de la Diversité se sont associés cette année avec IMS Entreprendre pour la Cité et le Secrétariat de la Charte de la Diversité, pour remettre les dix prix en jeu. Des trophées qui récompenses chacun un process des Relations Humaines, de la formation au recrutement, auxquels il faut ajouter deux prix spéciaux du jury.

Lauréats et bonnes pratiques

Parrainer des jeunes filles des quartiers pour les intéresser aux filières techniques de l’entreprise, organiser un Diversity Day dans l’entreprise, accueillir des groupes scolaires dans ses locaux, tous ces exemples d’initiatives pour la diversité en entreprise ont été récompensées par ces 6ème Trophées. Au premier rang avec le grand prix 2011, la SNCF pour sa politique globale en faveur de la diversité. L’entreprise de transport a notamment initié une politique de mixité hommes/femmes dans les métiers techniques et favorisé la mixité entre les générations avec un plan sénior mené conjointement avec le recrutement de 5 000 jeunes en alternance. Parmi les autres entreprises primées, le jury a choisi LVMH, Adecco, Accor, Orange, Audiens, BNPP, Total, Linklaters et Ineo.

« Les équipes RH qui participent à ce concours sont fières de leur projet et de son impact dans l’entreprise. Le but est de démultiplier ces initiatives dans d’autres structures », explique Anne Saüt, directrice générale du cabinet Diversity Conseil. Et en 2011, le jury des Trophées de la Diversité a reçu une trentaine de dossiers de services RH, un record. Car bénéficier d’un de ces trophées participe à la construction d’une image positive de l’entreprise. « Ces trophées font la fierté des collaborateurs internes et augmentent l’attractivité de l’entreprise auprès des jeunes », continue Anne Saüt. Les entreprises participantes sont souvent déjà engagées sur la Charte de la diversité. Mais attention, les Trophées de la Diversité n’ont rien en commun avec le label Diversité délivré par l’Afnor, prévient Anne Saüt, « pour le label, il s’agit d’un audit de l’Afnor et de la mise en place de normes, dans les trophées de la Diversité la seule base est le volontariat ».

La diversité à l’honneur

Ce concours permet de mettre la thématique de la diversité dans la lumière. Le cabinet Diversity Conseil, coorganisateur de l’évènement, propose ainsi de nombreuses formations pour accompagner les entreprises vers un recrutement et une promotion plus diversifiés de ses employés. « Lors de la création de Diversity Conseil, il y a 8 ans, il n’existait pas de cabinet sur les nouvelles tendances RH. Mais à l’ESSEC où j’ai effectué ma scolarité, les professeurs nous parlaient du papy boom et du prochain départ massif en retraite. Il allait falloir trouver de nouveaux potentiels pour les entreprises », affirme la directrice de Diversity Conseil Anne Saüt.

Et sur la question, la France semble vraiment en retard sur les pays étrangers. « La France manque d’ouverture et doit travailler sur les préjugés. Dans les grands groupes étrangers les collaborateurs sont naturellement recrutés sur leurs compétences», conclut Anne Saüt.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu