Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

La préfecture de l'Hérault fait fermer l'école coranique d'une mosquée de Béziers

Rédigé par Lionel Lemonier | Jeudi 6 Octobre 2022 à 11:30

           


© Google Street View
© Google Street View
Située au cœur de Béziers, la mosquée El Houda n’est pas touchée par la décision administrative de fermeture. Le lieu de prière reste ouvert aux fidèles. Mais ce sont les locaux de son école d'enseignement coranique, situés dans le même bâtiment, qui ont été fermés par mesure administrative, compte tenu de leur non-conformité à la réglementation qui régit les établissements recevant du public (ERP).

Selon le Midi Libre, cette décision prise mercredi 5 octobre fait suite à la visite de la sous-commission départementale de sécurité, présidée par Pierre Castoldi, le sous-préfet de Béziers. « Ce contrôle inopiné a révélé une non-conformité caractérisée à la réglementation : installation électriques défectueuses, absence d’alarme incendie et de porte coupe-feu, issues de secours insuffisantes, etc. », a précisé Hugues Moutouh, le préfet de l’Hérault.

Logiquement, la commission a émis un avis défavorable et a demandé au maire de Béziers, Robert Ménard, de fermer la partie consacrée à l’enseignement religieux, qui accueillait 47 élèves âgés de 7 à 11 ans. Ce dernier n’a pas souhaité faire de commentaire, se contentant d’expliquer qu’il avait fait fermer l’école « en accord avec ce que m’a demandé le préfet ». Il a cependant ajouté que « la classe dont tout le monde connaissait l’existence, rouvrira ses portes quand l’ensemble des travaux demandés auront été réalisés et après une nouvelle visite de la commission de sécurité ».

Lire aussi :
La Région Hauts-de-France refuse toujours d'octroyer une subvention au lycée musulman Averroès
Valence : une école musulmane dépose plainte pour discrimination