Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Société

La mosquée Omar de Bron ravagée par un incendie, les musulmans dénoncent un acte criminel

Rédigé par | Vendredi 7 Août 2020 à 12:55

           

La mosquée Omar à Bron, près de Lyon, dans le Rhône, a été ravagée, dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 août, par un incendie dont l'origine criminelle ne fait aucun doute pour ses responsables. Un appel à manifester devant le lieu de culte musulman a d'ores et déjà été lancé.



La mosquée Omar de Bron ravagée par un incendie, les musulmans dénoncent un acte criminel
C'est un spectacle de désolation qui s'offre au 51 de la rue Philippe Goy, à Bron, à la vue des responsables et des fidèles de la mosquée Omar. Le lieu de culte musulman a été ravagé dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 août, vers les coups de 4h du matin, par un incendie d’origine criminelle, apprend Saphirnews vendredi par le Conseil français du culte musulman (CFCM) et la Grande Mosquée de Lyon.

A ce stade, aucune information émanant des autorités n'a été délivrée quant à l'origine de l'incendie.* Néanmoins, l'acte est criminel, assurent de hauts responsables du culte musulman.

« Deux départs de feu dans l’un via la boîte aux lettres ont été identifiés », a fait savoir le CFCM, qui a assuré de son « soutien total et pleine solidarité aux fidèles et aux responsables de la mosquée ». L'instance a appelé les musulmans de France « à apporter leur aide à (la) restauration » de la mosquée, située dans la métropole de Lyon.

« La communauté musulmane ne peut rester insensible à la multiplication d'actes qui touchent nos lieux de cultes devant cet acte criminel qui touche une fois de plus nos mosquées et qui visent essentiellement la communauté musulmane », a signifié, pour sa part, la Grande Mosquée de Lyon, qui a diffusé une vidéo témoignant de lourds dégâts matériels causés par les flammes.

La Grande Mosquée de Lyon a relayé un appel à se rassembler samedi 8 août devant la mosquée incendiée.

« Nous ne saurons taire cet acte. C'est pourquoi nous vous invitons à un rassemblement solidaire, pacifique et surtout de réprobation le samedi 8 août 2020 après salat dohr (la première prière de l'après-midi, ndlr) à 14h pour dire non à la haine et aux actes qui touchent de plus en plus nos lieux de cultes et notre communauté. (...) Nous comptons sur votre présence nombreuses pour dire non à la haine et oui au respect des convictions de chacun », a-t-elle lancé.

*Selon le parquet de Lyon, la piste criminelle est bel et bien privilégiée.

Mise à jour samedi 8 août : Environ 150 personnes se sont réunies devant la mosquée incendiée. La députée du Rhône Anissa Kheder était présente pour témoigner de sa solidarité envers la communauté musulmane locale.

« J'ai également tenu à faire part de mon entière confiance aux forces de l'ordre mobilisées pour en trouver le coupable », a-t-elle signifié via Twitter.

« La liberté de culte est une valeur fondamentale dans notre pays », a fait savoir le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, la veille. « Une enquête est ouverte et devra faire toute la lumière sur les circonstances de cet incendie. »


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur