Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

La fermeture de la mosquée d'Allonnes confirmée par le Conseil d'Etat

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 30 Novembre 2021 à 12:45

           


La fermeture de la mosquée d'Allonnes confirmée par le Conseil d'Etat
Le Conseil d’Etat a rejeté, lundi 29 novembre, le recours en référé introduit par Al Qalam, l'une des deux associations en charge de la mosquée d'Allonnes, près du Mans.

Sur ordre du ministère de l’Intérieur, la préfecture de la Sarthe avait ordonné fin octobre la fermeture pour une durée de six mois de ce lieu de culte suspecté d'avoir légitimé le jihad armé. « Les prêches prônées dans cette mosquée légitimaient notamment le recours au djihad armé tout en cultivant un sentiment de haine à l’égard de la France », avait alors accusé le ministre Gérald Darmanin.

Trois jours après l’examen du recours par le Conseil d'Etat, les juges ont rendu une ordonnance signifiant que la décision de fermeture « n'a pas porté une atteinte manifestement illégale à la liberté de culte ». « Le préfet de la Sarthe a pu, sans commettre d’erreur de droit ou de fait, estimer que les propos tenus et les idées et théories diffusées par le lieu de culte (…) constituaient des provocations justifiant (…) sa fermeture provisoire », fait-on savoir.

Une mesure incompréhensible pour les gérants de la mosquée et leurs avocats, pour qui « les reproches formulés à l’encontre de la mosquée d’Allonnes reposent sur des affirmations péremptoires contenues dans des notes blanches, documents non signés et non datés, émanant des services de renseignement à l’exclusion de tout élément précis et concret ». La mesure de fermeture est effective depuis le 27 octobre.

Lire aussi :
La fermeture de la mosquée d'Allonnes ordonnée pour six mois
La dissolution de la Coordination contre l’islamophobie officialisée par le gouvernement, ce que dit le décret