Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

« La Nuit du Ramadan » de la mairie de Paris fait polémique

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 24 Août 2011



Le préfet de Paris a écrit au maire, Bertrand Delanoë, pour lui faire par de ses inquiétudes quant à l’organisation de la « Nuit du Ramadan », ce mercredi 24 août, par la mairie, rapporte Le Figaro. « Organiser une telle soirée à caractère cultuel semble contraire au principe de neutralité des services publics », explique le préfet dans une lettre, arguant qu’« aucun intérêt public local » ne justifie une telle soirée.

Lundi 22 août, la mairie s’est défendue en insistant sur l’aspect « culturel » de cette soirée, au cours de laquelle un concert doit avoir lieu. « Elle ne correspond à aucune fête musulmane et n'a pas pour objet de permettre l'accomplissement de certaines pratiques à caractère rituel, mais, bien au contraire, d'organiser des festivités, ouvertes à tous, qui ne relèvent pas de la sphère religieuse », ajoute la mairie.

Cette dernière rappelle également qu’elle soutient des manifestations liées aux confessions de différentes communautés parisiennes telles que l’arbre de Noël ou le nouvel an chinois. Ce n'est d'ailleurs pas une première, les fameuses Veillées du Ramadan animent depuis 2005 le mois sacré des Parisiens. C'est toujours l'occasion de découvrir la culture très large et plurielle de différents pays, une initiative dans l'esprit du Ramadan. Ainsi, en 2009, le public avait pu découvrir les artistes turcs Sezen Aksu, Taksim Trio ou encore Baba Zula, mais aussi le Malien Salif Keita.

Interrogée sur le coût de l’événement, la mairie a fait savoir que l’iftar coûtait 29 000 euros et le concert culturel 70 000 euros.


Lire aussi :
Le cadeau de l’Aïd de la ville de Paris
Le village du Ramadan : 3e édition
Les musulmans du 18e arrondissement de Paris prieront dans une caserne, plus dans la rue
Ramadan 2011 : la nuit du Doute le 31 juillet
France 2 célèbre le Ramadan
Nuit de ramadan à la mosquée





Loading