Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L'incroyable talent de menteur d'un candidat inventant une fausse victime du Bataclan (vidéo)

Rédigé par Imane Youssfi | Mardi 28 Novembre 2017



L'incroyable talent de menteur d'un candidat inventant une fausse victime du Bataclan (vidéo)
Les producteurs La France a un incroyable talent, déjà secoués en octobre par le scandale de harcèlements sexuels contre Gilbert Rozon, un juré phare de l'émission, ne pensait certainement pas devoir faire face à une autre, d'une toute autre nature : celui d'un candidat qui a tenté d'instrumentaliser une tragédie que sont les attentats du 13-Novembre à des fins personnelles pour espérer acquérir une notoriété. Mal lui en a pris.

Lors de l'émission diffusée jeudi 23 novembre sur M6, Dany, un jeune rappeur amateur de 17 ans, s'est présenté face au jury de l'émission en chantant une chanson, guitare à la main, en hommage à son ami « Alexandre », mort au Bataclan le 13 novembre 2015. « J'ai écris cette chanson pour rendre hommage à un ami, il est décédé il y a deux ans au Bataclan », expliquait-il au jury.

La séquence a naturellement ému le jury et le public l'acclamait même par une standing ovation à la fin de sa prestation. « Merci pour ce message d'amour, je pense qu'il t'entend et c'est magnifique », lui assurait Kamel Ouali, chorégraphe et membre du jury.

Seulement voilà, les interrogations fusent sur les réseaux sociaux. Des internautes ne semblent pas convaincus par la véracité des propos du jeune homme. Très vite, certains se rendent compte qu'aucune victime nommée « Alexandre » ne figure sur la liste des victimes des attentats du 13 novembre. L'âge de Dany éveille également les soupçons : il avait 15 ans au moment des faits alors que la plus jeune victime des attentats de novembre 2015 avait 15 ans et se nommait Lola.

Contacté à plusieurs reprises par le HuffPost, le jeune rappeur amateur a souvent changé de version, affirmant dans un premier temps qu'il avait donné un pseudonyme à la victime, en déclarant qu'il s'agissait de son « initiative personnelle ainsi que celle de la famille ».

« Pour moi, son nom reste intime, il n'a pas à être dévoilé mais ne pas lui donner de nom me paraissait impossible car "Alexandre" n'est pas personne, il fallait qu'il ait un nom », indique-t-il également, soulignant que sa famille n'était pas au courant qu'il avait perdu un ami le soir du 13 novembre 2015.

Il avoue son mensonge

Furieuse, l'association Life for Paris saisi le CSA et publie la lettre envoyée aux gendarmes de l'audiovisuel sur son compte Twitter, en demandant notamment « de faire la lumière sur ce choix éditorial, et de demander à la chaîne M6 de présenter ses excuses à ses spectateurs ainsi qu'aux victimes réelles des attentats ».

Ce n'est finalement que lundi soir que Dany poste finalement un message sur les réseaux sociaux dans lequel il avoue avoir menti : « Ce rap que j’ai écrit était une métaphore, je n’ai pas vraiment perdu d’amis au Bataclan mais les événements qui s’étaient passés m’avaient réellement et profondément touché ». Depuis, le compte Facebook du jeune homme est inactif. De sa notoriété bien mal acquise, il va désormais avoir du mal à s'en défaire.

Lire aussi :
Attentats du 13 novembre : plus de 2 500 personnes indemnisées, sept cas de fraudes jugés