Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Sur le vif

L’Autorité palestinienne prête à laisser Jérusalem ?

Rédigé par La Rédaction | Lundi 24 Janvier 2011 à 15:52

           


Beaucoup de Palestiniens risquent de ressentir la révélation comme un couteau dans le dos. La chaîne de TV Al-Jazira vient de dédier un site Internet à la révélation de documents secrets concernant les négociations de paix entre Israël et les représentants de l’Autorité palestinienne.

D’après les premiers documents, Ahmed Qoreï, ex-Premier ministre (2003-2004 et 2005-2006) et un des principaux négociateurs palestiniens, aurait proposé lors d’une rencontre avec les autorités israéliennes, le 15 juin 2008, de laisser à Israël toutes les implantations juives construites à Jérusalem depuis 1967. « La plus grande Yourshalayem [Jérusalem, en hébreu] de l'Histoire », aurait déclaré le négociateur en chef palestinien Saeb Erekat. Une proposition déclinée par Israël.

Des révélations à contre-courant des déclarations officielles de Mahmoud Abbas, qui dit continuer à se battre pour donner Jérusalem-Est à un futur Etat palestinien. Réagissant à la publication de ces documents, Saeb Erekat est cité par Le Monde : « J'ai dit plus d'une fois, nous n'avons pas renoncé à nos positions. Si nous avions effectivement renoncé aux réfugiés et fait de telles concessions, pourquoi Israël n'a-t-il pas accepté de signer un accord de paix ? »

Al-Jazira affirme être en possession de plus de 1600 documents confidentiels sur la négociation du conflit israélo-palestinien. Elle affirme que ceux-ci proviennent de « diverses sources » sans en dire plus. Le gouvernement américain, dont des représentants étaient présents lors des négociations, assure se pencher sur ces documents. Mais le porte-parole du gouvernement, Philip Crowley, assure ne pas pouvoir « garantir leur véracité ».


Lire aussi :
Jérusalem, capitale des deux États pour l'Union européenne
Jérusalem - Al-Quds : ville trois fois sainte et plusieurs fois triste
Jérusalem au centre de tensions israélo-palestiniennes
Jérusalem, ville trois fois aimée
Michel Sabbah, ancien patriarche latin de Jérusalem : « Il n'y a pas de différences entre les chrétiens palestiniens et les musulmans »
La Charte du Likoud ne reconnaît pas la Palestine
Entre Israéliens et Palestiniens, un pont au-delà des murs
Un Cœur pour la paix : Israéliens et Palestiniens mobilisés pour la cause des enfants