Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Jérusalem, capitale des deux États pour l'Union européenne

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 9 Décembre 2009



Une délégation de députés européens ont été empêchés de se rendre à la bande de Gaza ce mercredi 9 décembre, rapporte Le Figaro. « Israël a accordé hier une autorisation à tous les membres de notre délégation. (...) Mais trois heures plus tard, l'entrée a été annulée "pour des raisons de sécurité", sans plus d'explication », souligne un communiqué du Parlement européen. « Nous réclamons une explication complète sur les risques sécuritaires invoqués par Israël. »

L'annulation de l'autorisation est survenue après l'adoption, mardi 8 décembre, d'une déclaration du Conseil de l'Union européenne (UE) « réaffirmant la position forte de l'Europe en faveur d'un État palestinien basé sur les frontières de 1967 et de la fin des implantations en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est ».

Le texte initial proposé par la présidence suédoise de l'UE présentait la partie orientale de la Ville sainte comme la capitale du futur État palestinien. Mais face à la pression des États amis d'Israël, la copie a été revue puis corrigée. Sans plaire pour autant à l'État hébreu, qui considère Jérusalem comme sa capitale indivisible et qui refuse jusqu'à présent une quelconque négociation avec les Palestiniens sur cette question.





Loading












Recevez le meilleur de l'actu