Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Points de vue

Islamophobie : la femme musulmane au cœur du conflit

Par Marcia Burnier*

Rédigé par Marcia Burnier | Mardi 6 Mars 2012



Plus qu’une conséquence de l’islamophobie rampante en Occident après 2001, la problématique de la femme musulmane en France est complexe car fondamentalement liée au passé colonialiste du pays.

Rappelez-vous : les femmes algériennes non voilées étaient déjà montrées comme symbole de liberté et preuve d’un attachement à la France pendant la guerre d’indépendance algérienne. On dévoilait alors les femmes de force, brûlant ce bout de tissu qui semblait déjà rendre fou l’occupant français de l’époque.

Depuis de très nombreuses années, un discours s’est construit autour des sociétés musulmanes, exposant un prétendu choc des cultures entre l’Occident et l’Orient et prétextant une incompatibilité immuable entre les deux. Certains médias français semblent vouloir de plus en plus définir une identité française en opposition à l’identité de l’Autre.

L’Autre ? Le musulman. Le discours public diffusé par ces médias nous montre un islam fantasmé et diabolisé, qui serait intrinsèquement lié à l’oppression des femmes. Un seul but : la course à « l’assimilation », en mettant en avant le « bon musulman » modéré et occidentalisé, tout en diabolisant une culture islamique qui se retrouve souvent résumée à un seul bloc géographique sans nuances ni différences.

Lorsque Claude Guéant explique que certaines civilisations valent mieux que d’autres, c’est notamment sur ce point qu’il s’appuie. Que la colonisation ait été dévastatrice, que l’Europe ait été responsable du nazisme, de l’esclavage et de tant d’autres massacres ne semble pas rentrer en ligne de compte. Le féminisme, devenu mot clé passe-partout pour les islamophobes de France et d’ailleurs, est alors invoqué à tort pour justifier des propos ignobles.

Pourtant, ce sont bien les femmes que l’on retrouve en écrasante majorité parmi les victimes qui s’adressent au Collectif contre l’islamophobie en France. Victimes non pas de leur religion ni de leur culture comme les médias et les politiques s’évertuent à nous convaincre, mais victimes de discriminations, d’insultes, d’agressions de la part de ceux qui clament leur supériorité et leur avance en matière de droits des femmes. « Mais c’est pour leur bien », s’exclament les agresseurs. Il serait grand temps que ces gens-là comprennent que la femme en général et la musulmane en particulier n’ont pas attendu de sauveur pour se libérer.


* Marcia Burnier est membre du Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF).

Site officiel du CCIF

Lire aussi :
Vers une sortie du colonialisme avec la Semaine anti-coloniale 2012
De l’indépendance de l’Algérie à la révolution syrienne : pour une sortie du colonialisme
Le CCIF décrète l’état d’urgence face à l’islamophobie
La « civilisation musulmane » : la religion de la sortie de l’humanité ?




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par LTB le 26/06/2012 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Appel à témoigner!!!
Il vous est surement arrivé, en tant que femme, de faire face à des situations
dégradantes, humiliantes ou des agressions exercées par des hommes en raison de leur supériorité supposée. Vous aimeriez partager cet épisode de votre vie qui serait traduit en images sur le site de l'aGitation dans la BoîTe à outIls* (et peut être publiée par la suite),
je vous invite, pour ce faire, à me laisser un message dans la rubrique contact du site (www.lgbti.un-e.org) dans le menu à gauche .

-J'aimerais particulièrement dénoncer le sexisme que subisse les femmes voilées en raison d'une islamophobie ambiante.
Sous couvert de "laïcité" et de dénonciation d'un "sexisme spécifique aux quartiers populaires", les femmes voilées se retrouvent à devoir justifier le port du voile auprès des diverses classes dominantes.

-Autre aspect du sexisme que je souhaite dénoncer sur ce site : ce qu'on peut appeler la mochophobie, le fait d'être discriminée, décrédibilisée, raillée du fait d'un physique hors des canons de beauté, chose que l'on ne choisit pas.

-Egalement, le genre peut être une source d'oppression : si tu es une fille qui "ne se comporte pas comme une fille"donc que tu n'es pas féminine, tu es considérée comme quelqu'un de marginal ou "moche".

-L'âge : le changement d'apparence avec le temps a également des conséquences sur le regard que peut porter un homme sur une femme.
Nous nous contenterons ici du comportement des hommes par rapport aux femmes.

-Toute autre histoire est ...  

2.Posté par Orlando le 17/07/2012 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le sexisme s'exprime bien plus dans les pays arabo-musulmans, qui sont plus de tradition patriarcale, et ou toute femme circulant seule a l'exterieur, le domaine des hommes, est percue comme une menace pour l'ordre traditionnel. Le harcelement est destine a le maintenir. Se voiler consiste pour un sexe a reconnaitre son inferiorite. Dans les pays musulmans, celles qui sont le plus agressees dans l'espace des hommes sont les femmes non-voilees. S'ajoute a cela la frustration du desir non-satisfait pour des raisons societales et economiques, qui amene les jeunes gens a l'exprimer sur la voie publique.

3.Posté par Sandrine le 23/10/2012 23:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne vois pas en quoi une femme consentante se sentirait inférieure en portante le foulard.tu sais j ai eu l occasion de beaucoup voyager et je t assure qu il y a qu en France ou cela pose le lus de problème.