Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Islamophobie : Cazeneuve condamne l’agression « choquante » de Toulouse

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 27 Mars 2015



Islamophobie : Cazeneuve condamne l’agression « choquante » de Toulouse
C’est « avec une extrême fermeté » que Bernard Cazeneuve a condamné, vendredi 27 mars, l’agression « particulièrement choquante » dont a été victime cette semaine une jeune femme de confession musulmane, enceinte de huit mois, à Toulouse.

« La Direction Départementale de la Sécurité Publique de Haute-Garonne recherche activement les auteurs de cet acte inqualifiable afin de les interpeller et de les remettre à la justice », a signifié le ministre de l’Intérieur, qui appuie « la détermination totale du gouvernement à combattre les actes et les propos anti-musulmans, tout comme l’ensemble des actes racistes et antisémites, qui font systématiquement l’objet de poursuites ».

« Il en va de la préservation de la cohésion nationale et du respect des principes fondateurs de la République », ajoute Bernard Cazeneuve, qui avait présenté en février des premières mesures pour rassurer les citoyens musulmans.

La veille, le premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis avait dénoncé une attaque « inacceptable et inadmissible dans une grande démocratie comme la France », déclarant qu'« aucun comportement raciste et islamophobe ne doit être toléré dans notre République ».

Le porte-parole du Conseil régional du culte musulman (CRCM) Midi-Pyrénées, Abdellatif Mellouki, a déploré « le discours tenu ces derniers jours par des professionnels de l'amalgame et de la surenchère » en pleine période des élections départementales.

Une plainte pour agression à caractère raciste a été déposée par la victime. La jeune femme, qui porte un foulard, a été hospitalisée mais les jours de son enfants ne sont pas en danger. « Il n'y a pas de raison de mettre en doute sa parole », a fait savoir une source policière.

Lire aussi :
Islamophobie : une femme voilée enceinte agressée à Toulouse
Face à l'islamophobie ambiante, les réponses de Cazeneuve aux musulmans