Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Psycho

Farid : « Je n'ai jamais eu de relations intimes avec ma femme »

Rédigé par Sabah Babelmin | Mercredi 23 Octobre 2019



Farid : « Je n'ai jamais eu de relations intimes avec ma femme »
Je suis trentenaire et voilà quatre ans que je suis marié. Elle et moi sommes originaires du Maroc et sommes installés à Paris depuis plusieurs années. Nous n'avons pas de famille ici et sommes seuls et le moins que l'on puisse dire est que notre relation est assez chaotique. Elle ne travaille pas et elle est donc seule toute la journée à la maison.

Nous nous disputons très souvent pour des broutilles. Elle est tellement maniaque que cela devient invivable. Il m'est impossible de bouger quoi que ce soit ou même d'entrer dans la cuisine sans qu'elle fasse une crise.

De plus, depuis que nous sommes mariés, elle n'a jamais voulu avoir de relations intimes. Elle a peur que cela lui fasse mal et elle est complètement bloquée. J'essaie d'aller doucement et lui demander des attentions, lui indiquer que cela me gênait mais sans succès.

Elle ne veut pas admettre le moindre de ses défauts et indique que tout est de ma faute.

Cela me pèse énormément et je n'ai pas plus envie de poursuivre notre relation et pense de plus en plus au divorce.

Sabah Babelmin, psychanalyste

Cher Farid,

Effectivement, votre histoire parait compliquée et très frustrante. Vous insistez sur le fait que vous soyez isolés car vos familles respectives sont au Maroc, sur la solitude et l’isolement de votre femme et de son côté obsessionnel. Comme si ça parlait là ou ça ne parle pas !

Je m’explique : vous dites qu’elle ne travaille pas et reste seule à la maison, elle est très maniaque et vous refuse non seulement de pénétrer la cuisine (lieu hautement symbolique) mais aussi son corps, et cela dure depuis quatre ans ! Comme si elle avait concentré tous ses efforts sur la propreté, l’ordre le ménage dans la maison, au détriment de sa maison symbolique : son corps.

Ses besoins et désirs légitimes sont sacrifiés au profit du ménage, ce qui traduit un symptôme névrotique. De quoi vous punit-elle ? De quoi se punit-elle ? Je ne connais pas son histoire mais ne pensez surtout pas qu’elle se comporte de la sorte juste pour vous embêter. Ses crises traduisent beaucoup de colère rentrée et un mal-être qu’elle exprime à travers cette violence.

Beaucoup de femmes souffrant de frigidité ou de dyspareunie (de douleurs ressenties lors d'un rapport sexuel) ont une histoire douloureuse et compliquée. Elles ont souvent été maltraitées physiquement, abusées sexuellement ou les deux. Cela pourrait résulter d’un blocage psychologique mais peut avoir aussi parfois des causes physiques.

Vous dites depuis quatre ans que vous êtes mariés et qu’elle refuse d’avoir des rapports intimes, qu’elle a peur d’avoir mal. Il est vrai que les jeunes femmes de culture musulmane doivent se débrouiller toutes seules pour apprendre tout ce qui relève de la sexualité, sur laquelle pèse tellement de tabous et de honte dans ces sociétés, mais cela n’est pas une raison, surtout à l’ère de l’internet où on peut trouver réponse à tout ce que l’on cherche.

Lire aussi : Nadia El Bouga : « L’éducation pour sortir les musulmans de l'analphabétisme sexuel »

« Cela me pèse énormément et je n'ai pas plus envie de poursuivre notre relation et pense de plus en plus au divorce », dites-vous. Je pense que vous avez beaucoup de patience pour un homme de votre âge, c’est une vraie gageure !

« Elle a peur que cela lui fasse mal et elle est complètement bloquée. J'essaie d'aller doucement et lui demander des attentions, lui indiquer que cela me gênait mais sans succès », dites-vous aussi.

Cela doit être douloureux et frustrant à vivre pour tout homme. Votre femme doit probablement en souffrir aussi mais elle n’ose pas vous en parler. A-t-elle consulté un gynécologue ou un sexologue ? Avez-vous pensé à consulter un thérapeute de couple ? Il me semble important dans un premier temps d’avoir l’avis d’un tiers avant de divorcer et de voir ce qui en ressort. Bon courage.

Lire aussi :
Nadia El Bouga : « Vivre pleinement sa sexualité est un vecteur de foi en islam »

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com