Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

États-Unis : non, l'infirmière vaccinée contre la Covid-19 n'est pas morte

Rédigé par Myriam Attaf et Hanan Ben Rhouma | Mardi 22 Décembre 2020 à 08:00

           


États-Unis : non, l'infirmière vaccinée contre la Covid-19 n'est pas morte
Les antivax sont sur le front. Depuis plusieurs jours, une vidéo fait le tour de la Toile. Elle montre Tiffany Dover, une infirmière américaine exerçant au CHI Memorial Hospital, un établissement hospitalier situé dans la ville de Chattanooga, dans le Tennessee, s’évanouir devant plusieurs caméras après avoir reçu, jeudi 17 décembre, une injection du vaccin Pfizer contre la Covid-19.

Ces images ont appuyé les soupçons de nombreux internautes partout à travers le monde, et ce jusqu'à faire naître une rumeur de taille sur les réseaux sociaux : Tiffany Dover serait morte. En France, AlNas, qui propage régulièrement rumeurs et infox, fait partie de ces blogs et pages qui ont relayé cette histoire sans fondement, partagée plus de 640 fois lundi 21 décembre.

Sauf qu'il n'en est rien. Aux dernières nouvelles, elle se porte bien. « L'infirmière Tiffany Dover apprécie la sollicitude dont elle fait l'objet. Elle est à la maison et elle va bien. Elle demande à ce que sa famille et elle-même aient un peu d'intimité », a fait savoir l’hôpital dans un tweet en date du samedi 19 décembre. Elle apparaît même de nouveau dans des images relayées via Twitter par l'établissement de santé lundi 21 décembre.

Faut-il tout de même interpréter le malaise de l'infirmière comme la preuve que le vaccin est véritablement dangereux ? Non, pas nécessairement, en prenant le temps d'écouter les explications de l'infirmière. Quelques minutes après s’être remise de son malaise, la jeune femme a en effet rapidement fait savoir auprès des médias locaux que son état n’était pas lié proprement à l’injection mais à des antécédents de malaises vagaux fréquents.

« J'ai des antécédents de réaction vagale excessive, et du coup, si j'ai mal à cause de quoique ce soit, un bout de peau arraché près d'un ongle, ou si je me cogne un orteil, je peux juste tomber dans les pommes », a-t-elle déclaré à la télévision locale relayée par l'AFP. « Il ne m'en faut pas beaucoup. Je me suis évanouie six fois au cours des six dernières semaines », a-t-elle ajouté.

De son côté, l’hôpital a promptement réagi en déclarant sur sa page Facebook vendredi 18 décembre que la soignante ne s’était jamais évanoui : « Elle n'a jamais perdu connaissance et s'est rapidement rétablie. » Une déclaration soutenue par un médecin de l’hôpital travaillant aux soins intensifs : « L’évanouissement n'est pas une réaction indésirable au vaccin (…) mais en lien avec son état de santé. » Des explications que se sont bien gardés de relayer les propagateurs d'infox, mus par une volonté de jeter le discrédit sur le vaccin à tout prix.

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), principale agence fédérale de santé aux Etats-Unis, assure par ailleurs qu’un évanouissement reste un effet secondaire qui n’a rien d’anormal après une vaccination. « Les évanouissements peuvent être déclenchés par de nombreux types de procédures médicales. En fait, le CDC a reçu des rapports de personnes s'étant évanouies après avoir reçu presque tous les vaccins », assure l’organisme sur son site.

Les CDC ont néanmoins préconisé, dans un autre communiqué, de vérifier les antécédents allergiques aux composants des vaccins avant toute administration, après avoir été informés de réactions allergiques sévères lors de la prise de vaccin contre la Covid-19. Après l'Agence européenne du médicament, la Commission européenne a donné, lundi 21 décembre, son autorisation pour la distribution du vaccin de Pfizer et BioNTech. Les premières vaccinations sont prévues à travers l'UE à partir du 27 décembre.

Lire aussi :
Dossier spécial coronavirus : retrouvez tous nos articles sur la pandémie de Covid-19
Contre le coronavirus, halte aux fake news ! En finir avec les idées reçues