Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Monde

États-Unis : les musulmans ont prié au Capitol Hill

Rédigé par Leila Belghiti | Mardi 29 Septembre 2009 à 00:00

La communauté afro-américaine est venue en nombre, vendredi 25 septembre, afin d’accomplir la prière commune, al-jumu’a, devant la Maison Blanche. Une initiative portée par l’institut Dar-el-Islam (New Jersey), autant saluée que décriée, notamment par les mouvements chrétiens conservateurs.



A l’initiative de la Grande Mosquée du New Jersey, Dar-ul-Islam, la prière du vendredi s'est déroulée devant le Capitole « dans l’esprit de l’unité islamique et de la solidarité américaine ».
A l’initiative de la Grande Mosquée du New Jersey, Dar-ul-Islam, la prière du vendredi s'est déroulée devant le Capitole « dans l’esprit de l’unité islamique et de la solidarité américaine ».
Une importante disposition policière a été mise en place pour assurer la sécurité des milliers de fidèles venus prier au Capitole. Plus de places dans les parkings, métros bondés. Même si l’événement n’a pas eu l’affluence qui était prévue (de cinq à dix mille personnes, selon les estimations), « l’ambiance de recueillement était bien présente », comme l’affirme Bocar Moussa Bâ, un des fidèles venus de la banlieue de Washington. « Les gens étaient très réceptifs, c’était très émouvant », poursuit-il, « ils pleuraient, emportés par l’extraordinaire voix de l’imam. »

L’imam, c’est Muhammad Jibril, un récitateur égyptien très connu, dont la voix retentit dans tout le Capitole, en récitant la sourate 87 du Coran, « Le Très-Haut ».

Un vendredi chargé de symboles, ponctué par les interventions de l’imam Abd el-Malik de la mosquée Elisabeth (New Jersey) et Hassan Abdellah Esq, organisateur et initiateur de l’événement. Le message est clair : « S’il y a quelque chose que les musulmans peuvent apporter aux États-Unis, c’est ce qu’ils ont de meilleur en eux. »

À quelques pas de l’entrée du Capitole, des membres des communautés chrétiennes et évangéliques manifestent, brandissant pancartes, distribuant CDs, et hurlant à qui veut les entendre que « l’Amérique est entre les mains du diable ».

En France, les musulmans sont partagés quant à la portée de cette prière symbolique : « Et dire qu’à Al-Aqsa toutes les prières jetaient l’anathème sur l’Amérique et demandaient sa perte... Dieu va exaucer quelle prière ? », s’interroge, dubitatif, Raouf, qui revient tout juste d’un séjour en Palestine occupée.

L’ensemble de l’événement a été financé par les fidèles seuls, amenés à cotiser cinq dollars et plus chacun. D'une portée hautement symbolique, ce rassemblement intervient quelques semaines après la publication du rapport du Pew Research Center ayant démontré une large méconnaissance de l'islam de la part des Américains.




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par karim le 29/09/2009 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il ya deux ans, personne n'avait pensé qu'un noir , allait être installé à la Maison Blanche . Il y a deux ans, personne n'avait pensé que les musulmans pourraient prier par milliers devant une des plus grandes institutions des USA, le Capitole Il est inexplicable que la presse et notamment la télévision n'ait diffusé aucune image de cette prière de milliers de musulmans se courbant et se prosternant en face du Capitole. La portée symbolique de cette prière dépasse les frontières des USA confrontés à leurs guerres en Afghanistan et en Irak contre des peuples musulmans. Le danger qu'on voulait conjurer dans la lutte contre ce qu'on appelle "l'islamisme"menace maintenant les plus grandes institutions C'est comme un rouleau compresseur qui emporte tout sur son passage avec un moteur qu'on arrive pas à localiser C'est comme si une Volonté Suprême s'était imposée à la première puissance économique et militaire du monde, dirigée aujourd hui, par un Barack Hussein Obama
Quelle est l'objectif que poursuit cette Volonté Suprême qui a mis en scène ce scénario vécu aux USA?
Réponse wait and see

2.Posté par sherif le 03/10/2009 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
. Cette journée de prières islamiques au Capitole n'a bénéficié d'aucune médiatisation par la presse qui la pratiquement boycottée C'est inadmissible Elle intervient après la suppression par Barack Obama, de celle de prières chrétiennes, instituée par l’hypocrite Bush à la Maison Blanche Voici la leçon coranique à en tirer « ceux qui traitent de mensonges nos enseignements, nous allons les conduire graduellement vers leur perte, par des voies qu'ils ignorent »( S 7 Al Araf V 182)
Pour rappel, à propos des Gens du Livre (juifs et chrétiens) qui refusent de croire sur Jésus(psl) jamais crucifié, monté vivant au ciel un vendredi, il est décrété « je les châtierai durement dans ce bas monde et dans l’autre …» S 3 V56 C’est donc le Dieu unique et sans associé qui anéantira Israel et le Vatican et non le Jésus(psl) attendu, un croyant de ce bas monde, nommé par décret S12-V76 « nous élevons en grade qui nous voulons » Les ulémas se sont trompés : ils ont confondu, dans les traductions du Coran, l’Esprit saint(ruhil hudussS7-V110) avec l’ange Gabriel qui ne redescendra plus. L’esprit saint qui est en vérité le pouvoir de réaliser des miracles comme Jésus(psl) de son temps, descendra sur le chargé terrestre de mission et ce sera décodé par le monde entier en vertu du décret S4-159 « il n’y aura personne parmi les Gens du Livre qui n’aura pas foi en lui avant sa mort ».Mais avant,, il mettra en garde les croyants contre l’Antéchrist qu’il poursuivra partout. Uniquement inspiré, il a...