Connectez-vous S'inscrire






Monde

Les musulmans prient pour l’âme de l’Amérique

Rédigé par Leila Belghiti | Vendredi 25 Septembre 2009

50 000 musulmans sont attendus aujourd’hui pour la prière du vendredi au Capitol Hill, à Washington. Une première historique. « Nous invitons les différentes communautés musulmanes à venir prier dans l’esprit de l’unité islamique et de la solidarité américaine », annonce une affiche aux couleurs de l’Amérique.



Les musulmans prient pour l’âme de l’Amérique
Une journée historique se profile pour les musulmans d’Amérique. Quelque 50 000 fidèles se prosterneront sur l’herbe du Capitol Hill, à quelques pas de la Maison Blanche, et pas n’importe quel jour : aujourd’hui, vendredi, jour sacré de la semaine pour les « muslims ». À l’occasion, le prêche aussi aura lieu en plein air, tout comme l’adhân (appel à la prière) retentira dans l’ensemble des grands édifices environnants. Entre les temps de prière, des personnalités prendront la parole : parmi elles, Muhammad Al Said Hussayn Jebril, diplômé de l’université Al Azhar (Égypte), qui guidera la prière, salât al-jumu’a.

L’initiative est partie de la Grande Mosquée du New Jersey, Dar-ul-Islam, présidée par Hassan Abdullah. Le but de cette démarche ? « Généralement, quand les musulmans se rendent à la Maison Blanche, ils y vont pour protester contre telle ou telle chose... Aujourd’hui, c’est différent, ce n’est pas une protestation. La communauté musulmane n’a jamais prié pour l’âme de l’Amérique. Or nous sommes Américains. Nous avons besoin de changer l’image qu’ont nos concitoyens de l’islam. L’Amérique n’est pas “le grand Satan” pour les musulmans. Nous portons l’Amérique dans notre cœur », explique Hassan Abdullah au Washington Post.

Du jamais vu. Obama sait époustoufler, et l’enthousiasme est tel chez les musulmans qu’on se croirait en jour de fête. Mais cet engouement est loin d’être partagé : conservateurs et chrétiens voient d’un mauvais œil cet intérêt trop marqué pour les musulmans. Barack Hussein Obama − se plaît-on de rappeler − avait décidé d’« annuler le jour national de prière à la Maison Blanche », « pour ne pas offenser les non-croyants », et promeut maintenant un « jour de prière musulman », s’offusquent les organisations chrétiennes et évangéliques.

Au-delà des frontières étatsuniennes, c’est l’admiration de millions de musulmans européens pour cette avalanche de gestes amicaux.

« Ce que j’aimerais y être ! », lance Miriam. « Impossible même à imaginer en France », s’exaspère la jeune femme. Jeudi soir, France2 avait diffusé un documentaire, Voile sur la République, apparu de mauvais goût pour les musulmans de France. Miriam est jalouse : « Ici, on nous enfonce, là-bas [aux États-Unis, ndlr], on fait tout pour que les musulmans soient épanouis. »

La prière au Capitol Hill sera retransmise en direct sur plusieurs chaînes nationales et satellitaires, à partir de 11 heures locales, 17 heures françaises.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu