Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Etats-Unis : des organisations musulmanes victimes d'espionnage au profit d’Israël dénoncent

Rédigé par Lina Farelli | Mercredi 2 Février 2022 à 17:15

           


Etats-Unis : des organisations musulmanes victimes d'espionnage au profit d’Israël dénoncent
Aux Etats-Unis, plus de 80 organisations musulmanes ont adressé, lundi 31 janvier, une lettre au Département de la Justice pour exiger l’ouverture d’une enquête à l’encontre d’une organisation antimusulmane accusée d’espionnage.

Le groupe appelé Projet d'enquête sur le terrorisme (IPT), fondé en 1995 et basé à Washington, est accusé d’avoir payé des taupes pour espionner des structures et des personnalités musulmanes pour le compte du gouvernement israélien, à l'instar de Keith Ellison, le premier parlementaire musulman à avoir été élu en 2006 au Congrès.

Le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) a ainsi découvert en décembre 2021 que le désormais ancien directeur exécutif de CAIR dans l’Ohio, Romin Iqbal, travaillait pour IPT en tant qu'espion depuis 2008. Après ces révélations, Tariq Nelson, qui officiait à la tête du Centre islamique Dar Al-Hijrah de Falls Church, en Virginie, a décidé de se confesser en admettant avoir travaillé pour IPT. Il a déclaré en janvier au Washington Post que l’appât du gain – il a reçu d’IPT 100 000 dollars en trois ans – n’était pas sa seule motivation. Il a affirmé qu’il essayait de convaincre des groupes hostiles à l'islam de la bienveillance de la communauté musulmane, tout en fournissant contre de l'argent ce qu'il considérait comme des informations inoffensives.

« Des e-mails fournis par un lanceur d'alerte d'IPT semblent montrer que le groupe haineux dirigé par M. Emerson communiquait avec Yossi Kuperwasser et Ido Mizrahi, des responsables du renseignement israélien travaillant au bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu », font part les signataires de la lettre aux autorités.

Ces derniers se basent aussi les déclarations du lanceur d'alerte qui a écrit dans une déclaration ces mots : « J'ai réalisé que la principale préoccupation d'IPT n'était pas de protéger notre nation contre les menaces légitimes, mais de protéger un gouvernement étranger - Israël - contre les critiques légitimes. Nous étions essentiellement utilisés comme une organisation de lobbying israélienne. Diaboliser les gens qui ont simplement des opinions sur lesquelles nous pouvons ne pas être d'accord est devenu un sport, je le faisais dans le cadre de mon travail. »

Le ministère de la Justice est appelé à ouvrir une enquête pour déterminer si IPT a enfreint des lois fédérales en ciblant les communautés musulmanes. « Malheureusement, la machination d'IPT pour espionner les mosquées américaines et les organisations musulmanes n'est pas surprenante. Les défenseurs des droits civiques sont la cible d'infiltrés et de saboteurs depuis des décennies. Il est grand temps que ce comportement prenne fin. »

Lire aussi :
Pays-Bas : une affaire d’espionnage des mosquées par des mairies secoue les musulmans
Stop l'espionnage basée sur la religion : victoire des musulmans contre la police de New York