Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Egypte : deux enfants accusés d'atteinte à l'islam libérés

Rédigé par La Rédaction | Samedi 6 Octobre 2012



Les tensions entre croyants de confessions différentes peuvent amener à des dérives absurdes. Deux jeunes enfants coptes, âgés de 9 et 10 ans, ont été emprisonnées cette semaine pour atteinte à l'islam en Egypte. La justice a finit par ordonner leur libération jeudi 4 octobre.

Retour aux faits. Un homme avait accusé Nabil Rizq et Mina Faraj d’avoir uriné sur des pages contenant des versets du Coran dans un dépôt d’ordure. Les deux enfants avaient alors été déférés dans un centre de détention pour mineurs délinquants sur ordre du parquet de Beni Soueif en Haute Egypte. C'est la première fois qu'une telle accusation est portée à l'encontre d'enfants en Egypte.

L'affaire rappelle celle de Rimsha, une jeune pakistanaise âgée de 14 ans, accusée de blasphème pour avoir soi-disant brûlé des versets du Coran.

En Egypte, l'arrestation de ces jeunes chrétiens a fait grand bruit après l'intervention télévisée de leur avocat qui a expliqué qu'ils étaient analphabètes.

Ces accusations totalement ahurissantes interviennent dans un contexte de vives tensions entre la communauté musulmane et copte suite au film islamophobe d'un Egyptien copte installé aux Etats-Unis. La vidéo avait alors suscité la colère dans de nombreux pays du monde musulman.

Lire aussi :
Pakistan : l’adolescente emprisonnée pour blasphème, piégée par un imam ?
Pakistan : Rimsha, enfin libre ! (vidéo)