Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 





Religions

Djelloul Seddiki : « Pourquoi j’ai démissionné de l’Amitié judéo-musulmane de France »

Entretien

Rédigé par | Samedi 17 Janvier 2009 à 13:33

« L’amitié se construit sur le respect mutuel et non sur l’atteinte à la dignité de l’un des deux partis. » C’est en ces termes que Djelloul Seddiki, directeur de l’Institut de théologie de la Mosquée de Paris et coprésident de l’Amitié judéo-musulmane de France (AJMF), explique sa démission ainsi que celles des membres musulmans de l’instance. « Choqué » du silence des membres juifs de l’association, M. Seddiki explique les raisons de son départ à Saphirnews.



Djelloul Seddiki, Sociologue et directeur de l’Institut de théologie de la Grande Mosquée
Djelloul Seddiki, Sociologue et directeur de l’Institut de théologie de la Grande Mosquée

Saphirnews : Pouvez-vous nous donner les raisons de votre démission ?

Djelloul Seddiki : Les raisons sont toutes simples. Quelques jours avant cette guerre à Gaza, l’AJMF avait organisé une grande manifestation pour protester contre la profanation du cimetière musulman (près d’Arras, en décembre dernier, ndlr). On était main dans la main et j’ai senti qu’on avançait dans le dialogue judéo-musulman, qu’on avait fait un bon travail ensemble depuis les cinq ans où l’on a sillonné la France.

Et voilà que les bombardements ont eu lieu. Gaza est devenu un véritable « camp de concentration » et ce n’est pas moi qui le dit mais le ministre de la Justice du Vatican. Les mosquées, les hôpitaux, les bâtiments humanitaires et même les cimetières ne sont pas épargnés. On voit des images d’enfants déchiquetés et personne ne dit rien. J’ai été étonné que mon coprésident (Michel Serfaty, ndlr) ne se soit pas exprimé et ne m’a même pas contacté depuis le début du conflit. Je suis choqué que personne ne réagisse. Je comprends que le CRIF, qui est une organisation politique, se mette du côté d’Israël. Mais qu’un religieux (M. Serfaty est rabbin, ndlr) qui se dit ami des musulmans ne s’exprime pas est catastrophique. En tant qu’imam, je ne peux pas ne pas réagir. Le silence devient complice et ce silence remet en cause le dialogue judéo-musulman. L’amitié se construit sur le respect mutuel et non sur l’atteinte à la dignité de l’un des deux partis. Je suis très déçu et consterné par la situation et par le peu de réactions des gens que j’ai pris pour des amis.

Depuis votre démission, avez-vous été contacté par l’autre parti de l’AJMF ? Comment les autres membres ont réagi ?

Michel Sarfaty m’a contacté seulement lorsqu’il a reçu ma démission. Il m’a envoyé un sms me proposant qu’on se rencontre la semaine prochaine mais moi, je dis que c’est trop tard. Le choc est terrible. Des gens m’ont interpellé me demandant si c’est ça l’amitié dont je leur parlais quant j’étais venu les voir. Cette situation remet en cause beaucoup de choses. Je serai toujours le défenseur du respect de l’autre et toujours du côté des plus faibles. Dommage que ces cinq années de travail ont été détruites ainsi. Les bombardements à Gaza ont malheureusement détruit les ponts de l’amitié entre juifs et musulmans en France.

Selon vous, l’amitié judéo-musulmane doit-elle forcément être liée, voire conditionnée, par le conflit israélo-palestinien ?

Durant mes voyages, j’ai toujours dit que c’est un conflit territorial entre Israéliens et Palestiniens et non un conflit religieux. Je n’ai pas changé de position. Mais je m’aperçois du mutisme le plus total des membres juifs de l’instance. Devant cette situation, soutenir un Etat comme Israël n’est pas approprié. Dans ces conditions, c’est quoi un dialogue ? En tant que musulman et imam, je me sens proche de mes frères de Gaza.

L’amitié entre juifs et musulmans en a pris un coup depuis le début de l’offensive israélienne à Gaza…

Toute personne est libre de soutenir qui il veut. Mais ce qui me bouleverse, ce sont les bombardements de civils, c’est le génocide qui s’opère à Gaza. Ce ne sont pas deux armées qui se battent mais une armée qui bombarde par mer, par air et par terre 1,5 millions de personnes. Comment peut-on rester silencieux face à ce carnage ? On ne peut pas se taire sinon cela signifie qu’on a perdu notre humanité. J’ai servi cette association avec beaucoup d’amour mais si la partie complémentaire (de l’AJMF, ndlr) ne fait rien alors je ne peux pas continuer à travailler avec elle. C’est comme un couple. Si l’un des deux lui arrive quelque chose, l’autre peut choisir de le soutenir ou de le quitter. Le proverbe dit qu’on peut choisir ses amis mais pas sa famille. Voilà.

Qu’attendez-vous aujourd’hui de vos partenaires juifs de l’AJMF ?

Tout ce que j’attends aujourd’hui, c’est un cessez-le-feu immédiat à Gaza et la fin des bombardements israéliens. C’est tout ce qui m’importe. La vie est sacrée dans l’Islam. Dans le Coran, il est dit que celui qui tue une personne a tué toute l’humanité. Après, la politique revient aux hommes politiques. Je n’en suis pas un. Peut-être que plus tard, d’autres sujets nous rapprocheront (juifs et musulmans, ndlr) mais en ce moment, ma position ne me permet pas de rester indifférent au drame qui se joue à Gaza et que je vis intensément. C’est un réflexe de citoyen qui croit aux principes de la République qui a pour devise « liberté, égalité, fraternité ».


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

94.Posté par DIF Malika le 04/02/2009 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam alaykoum cher frère Djelloul Seddiki,
J'apprends que des pressions vous sont faites àl'issue de votre décision de quitter cette association. Cela est regrettable... mais nous savons bien où se trouve le bon droit !
Je veux ici vous réitérer mon précédent courrier et vous dire tout mon soutien pour cette prise de position - certes très courageuse - mais ô combien nécessaire. Mais encore beaucoup de voix comme la vôtre vont devoir s'élever courageusement, beaucoup de musulmans et de non-musulmans vont devoir s'unir pour faire cesser ce conflit inhumain qui ne fait qu'exacerber les souffrances et les haines !
Lequel de nos chefs d'Etat aura le mérite de dire la première parole - qui obligera tous les autres à s'unir - pour imposer à Israël l'arrêt de cette atteinte permanente aux droits de l'Homme, l'arrêt des colonisations ?
Lequel sera assez courageux pour dire la Vérité vraie.
Les français moyens commencent réellement à se poser de bonnes questions à ce sujet, ils comprennent qu'on leur a raconté pas mal de mensonges... Ils seraient sans doute fiers si la France jouait le rôle qui lui revient en tant que "Pays des Droits de l'Homme". Cela il est vrai me réconcilierait un peu avec le "politique".
Merci à vous encore et que Dieu vous préserve et vous couvre de Sa miséricorde. Votre soeur Malika

93.Posté par niyyat le 04/02/2009 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
wa 'alaykoum salaam

Cher frère Siddiki,

Je vous salue et vous félicite pour votre geste ô combien symbolique !

Puisse Allah vous en récompenser ici-bas et dans l'au-delà.

Qu'Allah vous préserve ainsi que vos proches.

Wassalam

92.Posté par ALICIA le 04/02/2009 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalamou alaykoum,

Cher docteur Seddiki

Je tiens à vous exprimer ma plus profonde reconnaissance pour votre acte courageux et empreint de beaucoup de dignité.
Je vous témoigne ma solidarité et ma reconnaissance, d'abord pour votre esprit d'ouverture et de dialogue, et aussi pour votre dénonciation de la politique criminelle israelienne et le silence complice de vos interlocuteurs.

Bravo,

Alicia

91.Posté par Anais le 03/02/2009 20:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Docteur Seddiki

Je tenais à vous exprimer ma totale solidarité concernant votre démission de L'AJMF.
Si injustice avait été commise de notre part, nous aurions été les premiers à la denoncer.Je suis si heureuse que vous nous representiez.

Merci pour votre courage,votre souci et votre engagement.

Sachez que tant de personnes vous soutiennent.

Sincères Salutations

Anais M.




90.Posté par espoir d'une vie le 03/02/2009 20:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher frère;
J'aimerais saluer votre bravoure et votre courage.
Démissioner n'est pas un acte facile, je comprend votre deception
mais je vous prie de croire en un avenir meilleur. Ce qu'il y a de beau dans votre discours
est l'espoir et la douceur que vous transmetter malgres le fait d'avoir le ressentie d'etre duper
par ceux que vous pensiez etre vos proches.

Que Dieu vous aide et nous aide à avoir et transmettre l'espoir.
Je partage de tout coeur votre deception;
que Dieu nouq aide inch'allah

89.Posté par Sénébou le 03/02/2009 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Docteur Djelloul SEDDIKI,

Je tiens à vous féliciter pour votre bravoure, votre courage et votre honnêteté.
C'est avec honneur que je vous soutien dans votre décision prise avec sagesse et vérité.
Vous êtes un réel exemple que beaucoup de personnes devraient suivre.
Nos frères de Gaza ne mérite pas un tel massacre et le silence est trahison.
Que Dieu vous bénisse.

Très sincèrement,

Sénébou
Etudiante


88.Posté par Fatimata le 03/02/2009 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'aimerais saluer votre démission de l’AJMF.
Réaction juste, courageuse.
Réaction qui fait bien chaud au coeur devant l'inertie de tant d'autres responsables et dirigeants.
Soyez assuré de mon soutien sincère.

87.Posté par Francois le 03/02/2009 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam alaykoum,
Je vous témoigne mon soutien devant cette démission courageuse. Vous nous honorez par votre responsabilité. Demeurer dans un silence et une hypocrisie telle devait etre dénoncé de manière éclairée. C'est ce que vous avez fait par votre démission. Les actes valent mieux que les paroles. C'est ce que l'histoire retient le mieux.
Meilleures salutations
François - Paris

86.Posté par Widad le 03/02/2009 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Docteur Seddiki,

Vous avez eu une réaction des plus nobles, face au silence honteux de tous ceux qui ne partagent pas le dégoût et l'indignation devant les horreurs commises contre le peuple digne des palestiniens.

Vous avez mon soutien, ma solidarité et mon encouragement.
Merci infiniment.

85.Posté par Nicolas le 03/02/2009 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher docteur Seddiki,
je tiens à vous témoigner mon soutien pour votre digne et courageuse décision.

Qu'est devenu l'être humain pour perpétuer sur la population de Ghaza de telles atrocités et maintenir un étau de terreur de toute part sur des hommes, des femmes, des enfants? Qu'est devenu l'être humain pour rester silencieux devant cela?

Merci, docteur Seddiki, d'avoir par votre acte dénoncé cela et je vous réitère mon soutien.

Nicolas
architecte




84.Posté par nordine le 02/02/2009 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Docteur Seddiki

Je souhaitais vous exprimer mon soutien suite à votre démission de la présidence de l'AJMF.Je suis honoré et fier de votre décision qui n' est pas facile mais qui souligne votre moralité humaine.

Cordialement

Nordine
Directeur centre de loisirs


83.Posté par Rim le 02/02/2009 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Docteur Seddiki,
Je tiens à vous exprimer mon admiration pour votre courage de démissionner de l'AJMF.
Votre acte me fait honneur et me donne du courage...
Que Dieu vous bénisse et vous protège de la lâcheté.

Rim

82.Posté par koura amina etudiante le 02/02/2009 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
docteur seddiki
infiniment honoré d'avoir un homme aussi brave au sein de notre communauté ,recevez mon soutien indéfectible et mon profond respect face a cet acte de bravour dont vous avez fait preuve
qu'allah vous recompense .
AMINA

81.Posté par Romain le 02/02/2009 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Dr Seddiki

Je tenais a vous faire part à mon indéfectible soutien à face à l'attitude courageuse que vous avez eu en démissionnant de l'AJMF. Il faudrait plus de personne comme vous au sein de notre communauté, car c'est ce qui nous fait défaut en ce moment. Sachez que votre attitude est parfaitement justifier, on ne peut rester silencieux face à un tel massacre. Qu'ALLLAH vous bénisse.

Romain
Responsbale sécurité

80.Posté par amizmiz le 02/02/2009 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalamou alaikoum Monsieur SEDDIKI, ma famille et moi tenons à vous féliciter de votre courageuse et honnête décision vous êtes un homme humble et juste, pas de dialogue avec les hypocrites et les faux, encore bravo pour votre franchise. fatima de malakoff.

1 2 3 4 5 » ... 8












Votre agenda