Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Sur le vif

Déconfinement des cultes : la déception teintée d'exaspération des catholiques

Rédigé par Lina Farelli | Mercredi 25 Novembre 2020 à 08:00

           


Emmanuel Macron a annoncé, mardi 24 novembre, la réouverture des lieux de culte pour les cérémonies religieuses au public à partir du samedi 28 novembre. Néanmoins, le nombre de personnes a été limitée à 30 personnes par office, jusqu'à la deuxième phase du déconfinement le 15 décembre.

Le soir même de l'annonce faite par le chef de l'Etat, le Conférence des évêques de France (CEF) a fait part de sa surprise tout autant que de sa déception.

« 30 personnes par célébration : les catholiques n’ont pas été entendus », a fait savoir l'Eglise catholique. Et pour cause, « cette annonce n’est pas du tout conforme aux discussions qui ont eu lieu ces dernières semaines avec les ministres concernés », a fait savoir la CEF, qui a appelé l'Elysée à réviser la mesure

« Cette mesure irréaliste et inapplicable est tout à fait irrespectueuse de la réalité de la pratique religieuse des catholiques », a-t-elle fait part. L’Église catholique a proposé dans son protocole un espace de 4m2 autour de chaque fidèle et une occupation partielle de l’église au 1/3 de la capacité habituelle.

« Les catholiques sont conscients des enjeux sanitaires et sont capables de faire preuve d’une totale responsabilité dans l’application des règles de protection. La mesure annoncée paraît ignorer ce sens des responsabilités dont ils ont déjà su faire preuve depuis le début de l’épidémie », a-t-elle déclaré, rappelant l'importance pour les catholiques des rassemblements dominicaux pendant la période de l'Avent, qui prépare l'arrivée de Noël.

De nombreux rassemblements et prières de rue sont organisés ces derniers jours devant les lieux de culte catholiques afin de demander la réouverture des messes publiques.

Mise à jour : Après un entretien express entre Emmanuel Macron et Mgr Éric de Moulins-Beaufort, l'Eglise catholique a annoncé qu'« une jauge réaliste, tout en étant stricte, » va être annoncée d'ici jeudi matin, remplaçant ainsi la limite de 30 personnes initialement définie par l'exécutif.

Lire aussi :
Covid-19 : Macron veut « tout faire pour éviter un troisième confinement », ses principales annonces
Rassemblements et prières de rue : la mise en garde de Gérald Darmanin envers les catholiques
Face à la suspension des messes publiques, des catholiques se mobilisent par des prières de rue