Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Religions

Covid-19 : les mosquées de France appelées à inciter les fidèles à la vaccination

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 13 Juillet 2021 à 18:00

           

Au lendemain de l'annonce de nouvelles mesures sanitaires par le président de la République, le Conseil français du culte musulman (CFCM) appelle les mosquées et leurs responsables à sensibiliser leurs fidèles à la vaccination contre la Covid-19.



Covid-19 : les mosquées de France appelées à inciter les fidèles à la vaccination
Au lendemain de l’allocution d’Emmanuel Macron, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a indiqué que les fidèles ne sont pas tenus de présenter un pass sanitaire pour entrer dans un lieu de culte.

« Parmi les mesures annoncées par le président de la République dans son discours à la Nation, présenter une attestation de vaccination ou un test Covid négatif seront exigés dans certains lieux rassemblant plus de 50 personnes à compter du 21 juillet 2021 », a rappelé l’instance dans un communiqué en date du mardi 13 juillet.

« Toutefois, les pouvoirs publics indiquent que les cérémonies cultuelles se déroulant dans les lieux de culte ne sont pas concernées par cette mesure. »

L’incitation à la vaccination au nom de la préservation de la vie

« Cela étant précisé, le CFCM appelle les imams et les responsables de mosquées de France à saisir toutes les occasions qui se présentent à eux pour inciter les fidèles à se faire vacciner », souligne-t-on. « Le devoir de préserver sa vie et la vie des autres est un principe fondamental qui doit être rappelé sans cesse en pareilles circonstances. »

« Le débat sur l’opportunité ou pas de se faire vacciner n’a pas lieu d’être », avait fait valoir son président, Mohammed Moussaoui, dans une tribune adressée à Saphirnews fin mars avant que ne débute le mois du Ramadan. « Ceux qui se sentent hors danger du Covid-19, parce que jeunes ou en très bonne santé, ne doivent pas perdre de vue que certains de nos concitoyens, malgré leur jeune âge et leur bonne condition physique, ont été également victime de la pandémie. Il faut également être conscient qu’en se protégeant, nous protégeons aussi des chers qui pourraient être vulnérables face au virus. »

Pas d'obligation vaccinale pour tous mais presque

L’enjeu actuel est d’atteindre une immunité collective suffisamment importante (80 % pour la Covid-19 avec les nouveaux variants selon l’Institut Pasteur) pour freiner la propagation du nouveau coronavirus et protéger les populations les plus fragiles. Alors, « pour nous protéger et pour notre unité, nous devons aller vers la vaccination de tous les Français car c'est le seul chemin vers un retour à la vie normale », a déclaré, lundi 12 juillet, le chef de l'Etat.

Face à la crainte de se heurter au fameux plafond de verre, il a choisi de mettre les personnes non-vaccinées sous pression, à commencer par les soignants et les personnels en contact avec les personnes âgées et fragiles, y compris à domicile. Pour eux, pas de choix, ils devront être vaccinés avant le 15 septembre sous peine de sanctions qui prendront la forme notamment d'une privation de salaire.

Pour le reste de la population, aucune obligation vaccinale n'est mise en œuvre mais ce sera tout comme cet été. Le pass sanitaire, qui était jusqu'ici en vigueur dans les discothèques et les lieux accueillant plus de 1 000 personnes, devra en effet être présenté dès le 21 juillet dans les lieux de culture et de loisirs rassemblant plus de 50 personnes, et s'appliquera à tous dès l'âge de 12 ans.

Emmanuel Macron entend l'étendre en août aux cafés, aux restaurants, aux centres commerciaux, aux établissements médico-sociaux mais aussi dans les avions, les trains et les cars pour les longs trajets, sous réserve de l'adoption et de la promulgation d'une loi. Dans la foulée de cette annonce, près d’un million de Français à se connecter sur DoctoLib pour prendre rendez-vous et se faire vacciner, « un record absolu » pour la plateforme.

Lire aussi :
Le pass sanitaire européen, pour voyager l’esprit tranquille dans l’UE
Islam et vaccins contre la Covid-19 : Faisons confiance au corps médical de notre pays