Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Contre les Femen, Valls soutient les catholiques de France

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 9 Janvier 2014



Suite à l’action menée par une militante Femen dans l'église de la Madeleine à Paris le 20 décembre, Manuel Valls a tenu à « témoigner son soutien aux catholiques de France qui ont pu être offensés par ce geste extrêmement irrespectueux », mercredi 8 janvier.

C’est dans un communiqué concernant l’interpellation d’une personne suspectée d’être responsable de dégradations commises le 4 janvier dans l’église Sainte-Odile que le ministre de l’Intérieur en charge des Cultes en profite pour reparler de l'action seins nus à la Madeleine, qui constitue pour lui « une provocation inutile ». « Toutes les dégradations commises contre les lieux de culte sont des offenses à nos valeurs républicaines de tolérance et de liberté de conscience », insiste Manuel Valls.

Eloïse Bouton, une militante des Femen, avait posé seins nus devant l'autel de l’église de la Madeleine en dévoilant sur son torse un message en référence au « Manifeste des 343 salopes » en faveur de l'avortement. Elle avait également déposé devant l’autel deux morceaux de foie de bœuf, censés représenter un fœtus.

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë ainsi que la candidate UMP à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, avaient aussitôt condamné l’action de la Femen mais l'opposition UMP et UDI s'étaient indignés du silence de Manuel Valls et de la candidate socialiste à la mairie de Paris, Anne Hidalgo. Sans doute trop préoccupé par l'affaire Dieudonné, Manuel Valls a commenté tardivement cette action tout comme Anne Hidalgo, qui a condamné « avec la plus grande fermeté les méthodes des Femen », mercredi.

Suite à son action à la Madeleine, Eloïse Bouton, a, par ailleurs, été placée en garde à vue durant 8 heures, mardi 7 janvier, après une plainte déposée par Bruno Horaist, le curé du lieu de culte, qui l’accuse d’y avoir uriné.

Outre les actions dans les églises, les Femen en ont également organisé une contre la Grande Mosquée de Paris en avril 2013 mais n'avaient alors généré que peu de réactions d'indignation de la classe politique.

Lire aussi :
Quel projet politique cache le féminisme des Femen ?
Les Femen seins nus dans une église parisienne
Des Femen seins nus dans une mosquée de Suède
Des femmes seins nus devant la Grande Mosquée de Paris
Notre-Dame de Paris : des femmes aux seins nus choquent
Le timbre Marianne à l’effigie de la star des Femen crée la polémique