Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Casino Cafétéria condamné pour « discrimination raciale à l'embauche »

Rédigé par La Rédaction | Mardi 7 Février 2012



La Cour d'appel de Dijon s'est prononcée en faveur d'une employée discriminée par l'entreprise Casino Cafétéria. La plaignante recevra 2 000 euros de dommages et intérêts pour « discrimination raciale » à l'embauche.

En cause ? Le « délai de flottement » entre son entretien d'embauche et sa prise de poste. La directrice adjointe qui avait recruté cette femme, assimilée à une personne d'origine maghrébine, attendait tout simplement de voir sa propre directrice en vacances pour engager la nouvelle. Cette dernière lui avait en effet indiqué « ne pas avoir confiance dans les Maghrébines ».

Une discrimination à l'embauche illégale selon le Code du travail. Pourtant, les condamnations sont difficiles à obtenir car « les plaignants doivent apporter une preuve », précise maitre Eric Rocheblave, avocat au barreau de Montpellier et spécialiste en droit du travail. « Ici, la plaignante a pu prouver les faits grâce à un témoignage », précise l'avocat.

Lire aussi :
Airbus condamné pour discrimination raciale
Discriminations : Adecco condamnée en Belgique
La préfecture du Rhône signale à la justice un cas de discrimination