Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Discriminations : Adecco condamnée en Belgique

Rédigé par La Rédaction | Lundi 6 Juin 2011



La société de travail intérimaire Adecco a été condamnée à un euro symbolique de dommages et intérêts pour des pratiques de discrimination à l’embauche. Ce sont les associations FGTB (Fédération Générale du Travail de Belgique), SOS Racisme et Kikif qui avaient saisi le tribunal de première instance de Bruxelles dans cette affaire.

Le scandale remonte à 2001. A l’époque un collaborateur d’Adecco avait dénoncé une pratique discriminante au sein de l’entreprise. Les sociétés clientes d’Adecco qui ne souhaitait pas embaucher de personnel intérimaire d’origine étrangère avaient leur dossier classé sous la mention BBB (Blanc, Bleu, Belge), sigle d’une race de viande bovine belge. Un moyen de reconnaitre ces sociétés et de ne pas leur proposer d’intérimaires étrangers.

Dans un communiqué, la FGTB se réjouit de cette « grande victoire » pour dénoncer des pratiques « malheureusement trop fréquentes dans l’ensemble des secteurs ».

Le dossier Adecco avait subi un échec en 2009 après une tentative de porter l'affaire au tribunal correctionnel. L’instruction de l’affaire ayant été menée en français alors qu’Adecco a son siège social situé en Belgique flamande. Les associations entendent désormais réparer cette erreur en portant le dossier devant la Cour européenne des droits de l’Homme.

Lire aussi :
Discrimination : son foulard l'empêche d'entrer dans l'école de son fils
La HALDE a signé son acte de décès
Femme et travail : La HALDE a remis ses recommandations à Roselyne Bachelot
Le lieu de résidence : nouveau critère de discrimination





Loading














Recevez le meilleur de l'actu