Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Benjamin Stora à la direction de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration

Rédigé par La Rédaction | Lundi 4 Août 2014



Benjamin Stora
Benjamin Stora
L’historien spécialiste de la guerre d’Algérie Benjamin Stora prendra la tête de la Cité nationale de l’histoire et de l’immigration (CNHI). Il a été désigné par le Premier ministre Manuel Valls pour succéder à Jacques Toubon, nommé Défenseur des droits début juillet, au poste de président du conseil d’orientation.

Le profil de Benjamin Stora tranche avec celui de son prédécesseur, Jacques Toubon, hautement politique, et dont le mandat aura été émaillé de polémiques sur fond de ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale. Le retour à un profil plus consensuel dans la communauté scientifique semble satisfaire les acteurs de la CNHI.

« L’immigration est un sujet qui fait débat. Après la période héroïque de M. Toubon, nous souhaitions un scientifique à notre tête », s'est félicité le directeur général de l’établissement, Luc Gruson. Le communiqué de Matignon précise d’ailleurs que « la nomination d’un historien à ce poste constitue un tournant dans l’histoire de la CNHI » et « la responsabilité de donner un nouvel élan à cette belle et importante institution ».

« Je suis très heureux. (…) C’est un aboutissement pour moi » a déclaré l’historien à l’annonce de sa nomination. Considéré comme le grand spécialiste de l’histoire de la guerre d’Algérie, sujet sur lequel porte l’essentiel de ses travaux, Benjamin Stora a élargi ses recherches à l’histoire du Maghreb contemporain (19e et 20e siècles), aux guerres de décolonisations et l’histoire de l’immigration maghrébine en Europe.

Grand vulgarisateur, il enseigne également à l’Université Paris-XIII, à l’INALCO (Langues Orientales, Paris) et est inspecteur des écoles depuis 2013. Il est très proche de François Hollande qu’il a connu en 2006, et dont il serait devenu l’un des conseillers officieux depuis son élection. Il avait notamment étroitement préparé le voyage du président de la République en Algérie.

L’exposition permanente de la CNHI, « Repères », rouvrira par ailleurs au public le 16 septembre prochain, après une refonte complète du parcours et un nouvel accrochage des œuvres. Cette réorganisation permettra de croiser regards historiques, ethnographiques et artistiques sur deux siècles d’immigration en France.

Lire aussi :
Jacques Toubon, potentiel Défenseur des droits contesté
Benjamin Stora : « France-Algérie : regarder le passé à condition d’affronter les défis du futur »
Benjamin Stora : « C’est le combat anticolonial qui a fait plier la France »
Cité de l'immigration: une inauguration silencieuse
Ouverture de la Cité de l'Histoire de l'Immigration
Immigration: 8 historiens démissionnent du CNHI




Loading