Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Bariza Khiari appelle l'Etat au « même niveau d’indignation » contre l’islamophobie

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 17 Janvier 2014



Invitée de l’émission politique Les Zinformés sur Beur FM, mercredi 15 janvier, Bariza Khiari, vice-présidente du Sénat a délivré un discours qui peine malheureusement à être partagé au sein de la classe politique.

Interrogée sur l’affaire Dieudonné, la vice-présidente du Sénat estime que les propos islamophobes devraient recueillir le « même niveau d’indignation » que les propos antisémites, combattus sans relâche par les pouvoirs publics.
bariza_khiari_son_1.mp3 BARIZA KHIARI SON 1.mp3  (870.61 Ko)


Les laïcards, des islamophobes déguisés

Bariza Khiari dénonce les nouvelles interprétations de la laïcité, souvent utilisée à tort contre l’islam. « Il faut qu’on éclaircisse les choses. La laïcité ne peut pas être à géométrie variable, quand cela vous arrange », estime-t-elle.

« Tout d’un coup, il y a toute une flopée de gens qui viennent défendre la laïcité, ce que j’appelle les laïcards, mais c’est parce qu’ils sont islamophobes. C’est une manière d’être qui fait qu’ils ne sont pas tellement laïcs, mais en fait, la laïcité leur sert de vêtement pour cacher une islamophobie profonde », dénonce la vice-Présidente du Sénat au micro de Beur FM.

Lire aussi :
L’acceptation des musulmans est le test de crédibilité de notre République laïque
Islam : la question de Delahousse à Hollande condamnée par Bariza Khiari