Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Finance éthique

Banque islamique : mode d'emploi

Entretien avec Imane Karich, spécialiste du système financier islamique

Rédigé par Propos reccueillis par Assmaâ Rakho Mom | Mardi 1 Avril 2008 à 18:48

           

La finance islamique vous intéresse mais vous n'en saisissez pas toutes les subtilités ou des termes la caractérisant ne vous parlent franchement pas. Saphirnews a posé quelques questions pour vous éclairer à Imane Karich, spécialiste de la finance islamique et auteur d'un ouvrage intitulé "Finances et islam" (Le Savoir, 2004). Entretien.



Saphirnews : A quoi correspondent les différents instruments de la banque islamique ? (mourabaha, moucharaka, salam, moudaraba, ijara)

Imane Karich : La Mousharaka et la Moudharaba sont les deux produits de base de la finance islamique car basés sur le principe de partage des pertes et profits. Ce sont des contrats de participation qui mettent en relation deux parties.
Dans la moudharaba, l'une des parties apporte les fonds (Rab al Mal) et l'autre partie apporte son savoir (entrepreneur). Le profit du contrat n'est pas déterminé et dépend de l'activité du projet. Seule la quote part, c'est-à-dire la manière dont ce profit sera divisée entre les parties, doit etre prédéfinie dans le contrat.
Dans la mousharaka, les deux parties s'associent en apportant chacune tant les fonds que leur expertise. Le profit éventuel est partagé selon leur apport financier.

La Murabaha est une forme particulière de contrat de vente d'un bien réel (tout bien sauf l'argent qui n'a pas de valeur réelle). Le vendeur octroie une facilité de paiement à l'acheteur. Cette facilité doit être définie dans le contrat, et l'acheteur connaît le prix d'achat du bien et négocie avec le vendeur la marge bénéficiaire.

Le contrat de ijara est un contrat de location. Aujourd'hui, il est associé à un contrat de vente qui vient s'ajouter en fin du contrat de location. Ceci est alors équivalent au contrat de leasing contemporain.

Banque islamique : mode d'emploi

Concrètement, que peut faire un musulman européen qui souhaiterait acquérir un bien immobilier tout en respectant ses principes islamiques ?

I. K. : Je ne connais pas la situation de la France, mais en Belgique, les possibilités d'acquisition immobilière conformes aux principes de l'Islam sont aujourd'hui limitées.
Soit il faut faire appel à un crédit conventionnel en se basant sur la fatwa du majliss européen, qui est très contestée, soit faire appel à une vente en viager, sous la condition que la période de remboursement soit prédeterminée dans le contrat ( et ne pas dépendre de la mort de la partie vendeuse). Cependant, il peut être stipulé dans le contrat que si le vendeur décède avant la fin de cette période, le vendeur annule la dette de l'acheteur.
De plus en plus de personnes font appel à la tontine : système qui permet à un ensemble de personnes de mettre en commun une certaine somme sur une période définie et à une fréquence définie. Chaque personne a droit à tour de rôle à la somme totale.

Quelles possibilités de placements financiers offrent les banques islamiques ?

I. K. : Il existe diverses formes de placement financier actuellement. Principalement via des fonds de placement. Autrefois essentiellement composés uniquement d'actions, ils sont de plus en plus sophistiqués et certains permettent par exemple de protéger le placement initial, tout en restant conformes aux principes islamiques.

Quels sont les principes fondamentaux régissant la finance islamique ?

I. K. : L'équité, la justice sociale et la participation des différentes parties. Le rejet de toute source de création de richesse injustifiée, dont l'intérêt, car l'argent n'est pas un bien que l'on peut vendre, acheter ou sur lequel on peut donner un prix.
Enfin, l'interdiction du gharar : éviter dans un contrat qu'il n'y ait des éléments flous, inconnus, ou dépendants d'un événement ultérieur.

Enfin, que sont les Shariah Board ?

I. K. : Les sharia board sont la particularité des banques islamiques : ce sont des comités indépendants de savants versés tant dans la finance que dans les sciences religieuses et qui contrôlent la conformité de l'organisation de la banque, de ses produits, techniques, etc., aux principes islamiques. Ce contrôle est continu, à l'initiation du contrat mais également durant toute sa durée de vie.




Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

30.Posté par hichem le 31/12/2012 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je veux voir comment faire une inscription pour travailler dans une banque a paris

29.Posté par hamar le 07/09/2010 23:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
assamou aleykoum. j'ai lu quelques contributions et j'ai constaté que le problème n'est vraiment pas abordé. il s'agirait plutôt, on dirait, de contredire les propos cités en haut. Est ce qu'il y'aurait quelque qui pourrait apporter une solution au problème. on sait tous que l'usure est condamné. la question est maintenant comment faire pour échapper à cette pratique. l'heure est grave, les versions sont différentes. sinon comment doit fonctionner véritablement une banque islamique au vrai sens du terme.
shoukrane

28.Posté par ottoman le 24/05/2010 21:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le crédit islamique est une mascarade, ce n'est pas en changeant la forme du crédit que vous arriverez à changer le fonds. quand vous vendez un truc qui vaut 200 000€ à 350 000€ (capital +intérêts) ou quand tu vends à 350 000 en demandant pas des intérêts mais des loyers cela reviend au même : l'acheteur, le père de famille, l'ouvrier, la mère qui travaille ou autre souffrira de la même manière par le prix exigé c'ets ce problème de fonds qui est haram mais les 2 trois coups de baguettes magiques qui change le mot "intérêt" ou un autre mot bidon

27.Posté par Mariama le 18/05/2010 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Existe-t-il dans la loi islamique un rachat de dettes. Mère élèvant seule mes 2 étudiants en prépa BAC, Souhaiterai stabiliser ma situation financière en regroupant toutes mes dettes sur un seul compte et incha allah le solder avec une mensualité raisonnable par rapport à mes revenus. Merci de me répondre. Marahaba mbikoum.

26.Posté par magatte le 24/01/2010 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalamou aleykoum chers freres et soeurs en Dieu.

Je suis un jeune musulman sénégalais et j'effectue actuellement un master en banque finance.
Je veux mettre sur pied un mocro finance islamique au sénégal qui est composé de plus de 80% de musulmans j'aimerai bien que vous m'aidez à mettre en place ce projet qui sera en premier au senegal.

Assalamou aleykoum

25.Posté par rachida le 30/12/2009 23:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout dabord j'aimerai comprendre le systeme de la banque islamique,si j'achète une maison à 200.000 euros que doit-je donc rembourser?Et ensuite,cette pratique est-elle vraiment halal?
Si non pourquoi ce nom de banque "islamique"?
merci d*avance pour ces renseignements,je suis un peu déboussolée!!!!!

24.Posté par mote3 le 27/08/2009 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam
il faut que les musulmans fassent des pats en avant ,et qu'ils proposent des solutions afin qu'ils restent pas toujours des consommateurs.Donc pour le principe de la banque islamique ,moi je pense allaho a3lam que une banque qui achete un bien et qu'elle le REVEND à n'importe qui à une valeur plus chére ELLE FAIT DU COMMERCE ,c'est le principe de tout les commerçants .
par exemple dans un marché qu'est ce qu'ils font les commerçants : ils arrivent tot ,ils supervisent le marché ,ils reperent les differentes marchandisent demandés,ils les achetent et ils les revandent au long de la journée,et s'il croisent des client qu'il les connaissent ,ils font du crédit HALAL en leurs vendons ces biens

23.Posté par soufi adil le 15/08/2009 01:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je veux acheter un terrain et construire la maison et faire beaucoup de travaux moi meme comment jugee vous la valeur de la maison [

22.Posté par mohamed koÏta le 30/05/2009 05:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalamoualaykoum.
Je suis étudiant en 3ème année de gestion ;mon souhait est de faire un memoire l'année scolaire prochaine sur un thème de l'institution financère islamique inchaALLAH.
J'aimerais bien avoir des informations et des conseils pour mieux preparer ce memoire.

21.Posté par dounia quand tu nous tiens le 27/04/2009 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les banques islamiques











Nombreux sont ceux qui ont entendu parler d’une « banque islamique », d’une banque qui respecterait les interdits d’Allah, plus précisément la pratique de l’usure… La vérité est toute autre, et ces gens utilisent l’ignorance des musulmans, la faiblesse de leur foi et leur amour des biens de ce monde pour les pousser à tomber dans le haram. Ces « banques islamiques » sont connues depuis longtemps dans les pays musulmans, et les savants de la sunna ont montré que leurs pratiques étaient basées sur riba (l’usure) et qu’il n’était par permis de faire appel à leurs services. Les fatawas sont très nombreuses, nous en citerons deux qui sont suffisantes pour toute personne recherchant sincèrement l’agréement d’Allah.











Voilà ce que nous dit le grand savant, le faqih, Muhammad ibn Salih Al-‘Uthaymin :







Question : Un homme veut acheter une ferme qui est à côté de chez lui, c’est pourquoi il est allé voir une banque et leur a demandé qu’ils l’achètent pour lui. Ils lui ont dit : nous allons envoyé avec toi un expert qui va l’estimer, puis nous te la vendrons, cela est-il permis ?







Réponse : Cela est interdit, c'est-à-dire qu’une personne voit une marchandise puis qu’il aille voir un commerçant (ou une banque) et lui demande de l’acheter pour lui, le commerçant l’achète et lui revend à crédit (il paie tous les mois) plus cher que son prix initial. C’est de l’usure (riba), mais c’est une forme de riba dans laquelle il y a une tromperie envers Allah, et une ruse vis-à-vis...  

20.Posté par hassanelkounni le 29/03/2009 13:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je voudrais savoir est ce que je peux avoir un credit pour acheté un bateau de péche coutiere et deux camion frigorifique pou r faire de commerce de poisson frais ici au maroc merci

19.Posté par MUSTAPHA le 21/03/2009 22:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam si j"ai bien compris le terme banque islamique pour moi c'est une société qui va vous rendre un service cachée celui de vous faire disparaitre le mot intéret en conclusion elle va vous acheter votre bien pour le vendre en faisant une marge commercial pour moi la seul solution c'est de revenir a l'ancienne c-a-d le prét personnel est remboursé la personne petit a petit pour je pense que j'opterais po celle-ci sinon nous allons rentrer dans un engrenagez pas possible et si tu meurs avant de rembourser la personne te pardonneras inchallah, mes fréres et soeurs arrétons de s'éloigner du sujet et de minimiser l'importance des intéréts choukrane

18.Posté par kenza le 16/03/2009 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam
J'ai un rapport de fin d'etudes concernant la banque islamique je me pose la question sur l'impact de la crise financiere sur ces banques
SVP vous pouvez m'aidez à ce point et merci.

17.Posté par loula le 14/02/2009 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quels sont les différents indices financière islamiques?

16.Posté par awadalkarim Rahama le 13/02/2009 00:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis etudiant en Operation bancaire islamique et j'ai du mal a expliqué aux amis la diference entre usure et ribba. je vous saurais gré de me donnés des hadith et versets coranique.

1 2