Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Attentat de Conflans : les syndicats unis contre l'obscurantisme et la stigmatisation des musulmans

Rédigé par | Jeudi 22 Octobre 2020 à 11:35

           


Attentat de Conflans : les syndicats unis contre l'obscurantisme et la stigmatisation des musulmans
« Face à l'obscurantisme, faisons grandir une société unie et fraternelle. » Dans un communiqué commun en date du mercredi 21 octobre, quinze organisations et syndicats représentants du corps enseignant, des étudiants ou encore des travailleurs ont condamné ensemble l’assassinat de Samuel Paty, décapité par un jeune terroriste de 18 ans à Conflans-Sainte-Honorine, et ont appelé à ne pas tomber dans le piège des divisions tendu par les terroristes.

Les signataires ont d'abord tenu à rappeler le rôle vital des enseignants dans la transmission des valeurs de liberté, chers à la démocratie. « Dans toutes nos écoles, en exerçant leur métier, les professeurs et l’ensemble des personnels font vivre les valeurs républicaines, la liberté, la laïcité, en leur donnant sens », lit-on. Un rôle qui contribue à l’unification de la Nation autour de principes partagés, garantissant la construction d'« une République unie et fraternelle, diverse et respectueuse, éclairée et apte au débat démocratique ».

Plus qu’un hommage, cette tribune est un rappel à l’ordre, soulignant que s’en prendre aux enseignants, c’est aussi s'en prendre à la jeunesse : « C'est s'attaquer à ces hommes et ces femmes qui se chargent sur tout le territoire national d’enseigner les savoirs, d’initier au débat argumenté, d’éveiller l'esprit critique et d’assurer la liberté de conscience. C'est s'attaquer à l'ambition d'une école commune donnant à tous les jeunes les moyens de maîtriser leur avenir. »

Lutter contre l'obscurantisme sans tomber dans le piège de la stigmatisation

Les syndicats reviennent aussi sur la nécessité de combattre « l’islamisme intégriste ». « Face à l’obscurantisme qui a massacré l’un des nôtres et nous meurtrit, notre réponse doit être ferme et résolue. Cet acte a été commis au nom de l’islamisme intégriste. C’est bien cette idéologie et celles et ceux qui la portent qui doivent être combattu.es sans relâche », sans tomber dans le piège de la stigmatisation.

« Par ailleurs, la stigmatisation des musulman.es dans laquelle certaines forces politiques veulent entraîner le pays depuis bien des années ne peut que renforcer des clivages délétères et alimenter les machines de haine », indiquent les signataires.

Face à l’obscurantisme, les syndicats encouragent les pouvoirs publics à renforcer la transmission des savoirs, mais aussi proposer une « politique sociale plus juste ». « C’est par une politique ambitieuse d’éducation dans le cadre de l’École publique et laïque avec l’implication des mouvements d’éducation populaire complémentaire de l’enseignement public et des collectivités territoriales, pour transmettre et faire vivre les valeurs de la République, par une politique de justice sociale que nous ferons reculer les périls obscurantistes et garantirons nos libertés », plaident les organisations.

Enfin, c’est aussi aux citoyens français que les représentants s’adressent en invitant chacun à s’unir autour d'une réponse commune face au terrorisme : « Parce que c’est le devenir même de la République, de son École publique et laïque et de notre Nation qui est en jeu et, avec elles, une part de celui du monde, nous appelons toute la population à construire cette réponse avec nous. »

*Les syndicats et associations signataires sont la Ligue de l’Enseignement, la Ligue des Droits de l’Homme, le MRAP, France Nature Environnement, la FSU, la CGT, la CGT Educ Action, la CFDT, la CFDT Enseignement Privé, Solidaires, Sud Education, l'UNEF, l'UNL, l'UNSA et l'UNSA Education.

Lire aussi :
A Bussy-Saint-Georges, un hommage interreligieux à l'initiative des musulmans rendu à Samuel Paty
Hommage national à Samuel Paty, un professeur devenu « un visage de la République »
Après l’attentat de Conflans, le message des imams et prêtres de Marseille « unis dans la fraternité »
La Liberté, notre bien le plus précieux - Hommage à Samuel Paty