Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Après avoir retiré son voile face à Eric Zemmour, Rachida assume son geste et s'explique (vidéo)

Rédigé par Lina Farelli | Jeudi 28 Octobre 2021 à 12:45

           


Après avoir retiré son voile face à Eric Zemmour, Rachida assume son geste et s'explique (vidéo)
Fake ou pas fake ? Sans attendre, la séquence télévisée durant laquelle une femme musulmane a choisi d'ôter son voile dans la rue face à Eric Zemmour a suscité la polémique. Rachida a témoigné, lundi 25 octobre, dans l'émission TPMP sur C8 et s’est défendu d’être une « comédienne ».

Si elle a bien travaillé en tant que comptable au sein du groupe Bolloré, actionnaire du groupe Canal + (CNews, C8...), ce fut le cas jusqu’en 2017. Quant au voile, elle le porte depuis « neuf mois », ce qui explique que des photos d’elle sans voile soient encore visibles sur ses réseaux sociaux.

En revanche, ce qui est certain aujourd'hui, c'est que l'échange filmé en direct n'avait rien de spontané et n'a pas été réalisé avec une habitante de Drancy. En effet, la comptable n’habite pas cette ville de Seine-Saint-Denis mais à une quarantaine de kilomètres et déclare avoir été contactée par les équipes de CNews en amont, « par le biais de (son) frère », pour participer à l’émission, ce qu’elle a accepté.

Face aux critiques la visant après qu’elle a retiré le foulard en public, elle déclare être « contente » d’avoir échangé avec Eric Zemmour, avoir voulu montrer face au polémiste qu’elle est « musulmane, fière de l’être mais libre » et ne regrette rien de son geste.

De son côté, la mairie de Drancy s’est offusquée d’un « cirque médiatique qui n'avait vocation qu'à faire le buzz et à enchaîner les fantasmes racistes sur le dos de notre ville ». « Je ne laisserai personne affirmer que Drancy est moins française que Cannes, Nantes ou Dunkerque », a martelé Aude Lagarde, dénonçant le fait qu’Eric Zemmour parle de Drancy « qu’il a quitté à l’âge de 8 ans, il y a 53 ans ».

« Cela ne lui donne pas le droit de parler d’une ville et d’habitants qu’il ne connait pas et qui ne l’intéressent en réalité pas. Chacun jugera les propos de quelqu’un qui n’aura rencontré aujourd’hui aucun Drancéen ou presque, et qui se sera empressé, après un petit tour de la Place de l’Hôtel de Ville, de remonter dans sa voiture pour retourner chez lui à Paris. À deux exceptions près, les invités n’étaient pas de Drancy. Comment leur faire parler de notre ville ? », a-t-elle ajouté. « La vie à Drancy ne ressemble en rien à la caricature qui vient d’en être faite. »

Lire aussi :
Voile vs cravate, l’échange hallucinant entre une femme musulmane et Eric Zemmour à Drancy (vidéo)