Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 


Sur le vif

Albertville : une mosquée touchée par un incendie, le maire en soutien aux responsables

Rédigé par | Vendredi 7 Mai 2021 à 15:30

           


Albertville : une mosquée touchée par un incendie, le maire en soutien aux responsables
Un incendie a touché, dans la soirée du lundi 3 mai, la mosquée turque d'Albertville, administrée par la Confédération islamique Milli Görüs. Le grillage d’enceinte du bâtiment, une haie et plusieurs poubelles ont été touchés par les flammes mais aucune victime n’est à déplorer.

Selon les responsables du lieu de culte, le feu serait d’origine criminelle. « Nous remarquons une personne véhiculée avec de l’essence, mettre le feu au portail de notre mosquée. Nous avons prévenu les forces de l’ordre et une enquête sera menée. Nous espérons que le/les fautif(s) seront retrouvés et jugés le plus rapidement possible », ont-ils fait savoir sur leurs réseaux sociaux mardi 4 mai.

C’est à côté de cette mosquée que la CIMG a l’intention de construire une école primaire privée dont le coût s’élève à trois millions d’euros. Un projet auquel s’était farouchement opposé le maire de la ville, Frédéric Burnier-Framboret qui avait refusé d’octroyer à l’association un permis de construire. Il avait tenté de contester le projet devant la justice. En vain puisque celle-ci s’est rangée du côté de la fédération musulmane en avril.

La condamnation ferme du maire

Malgré le bras de fer qui les oppose, l’élu a fait part de son soutien aux responsables de la mosquée. « Comme vous l’avez certainement lu dans la presse, le feu a été mis à une poubelle à quelques mètres de la mosquée turque d’Albertville. Qu’il s’agisse d’un acte criminel ou d’un acte de vandalisme gratuit, je condamne bien évidemment ces pratiques irresponsables. Elles portent atteinte aux valeurs de respect mutuel qui animent les Albertvillois », a-t-il partagé sur Facebook mercredi 5 mai.

« Les forces de l’ordre mettent tout en œuvre, notamment grâce à la vidéosurveillance, pour retrouver le ou les auteurs de cet acte inacceptable. Je sais pouvoir compter sur leur efficacité et leur réactivité. Je me suis entretenu, aujourd’hui, avec Engin Seller, président de l'association locale, pour lui assurer de mon soutien et réaffirmer que mon combat reste celui du vivre ensemble et de la tolérance. Je reste déterminé et mobilisé pour la sécurité des biens et des personnes partout dans notre ville. »

De leur côté, les responsables de la mosquée ont annoncé, jeudi 6 mai, avoir porté plainte auprès des services de police.

Lire aussi :
A Albertville, la construction d’une école musulmane au cœur d’un bras de fer entre la mairie et Milli Gorus
Pourquoi la ville de Strasbourg ne versera pas de subvention à la mosquée Eyyub Sultan