Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Economie

Aïd al-Adha 2022 : combien d'abattoirs agréés en France ? La liste dévoilée

Aïd el-Kébir 2022

Rédigé par | Lundi 4 Juillet 2022 à 12:45

           

La liste des abattoirs temporaires agréés en France par le ministère de l’Agriculture pour la durée de l’Aïd al-Adha 2022 a été rendue publique dans le Journal officiel. Alors que la crise sanitaire semble aujourd'hui faire partie du passé, l’offre et la demande vont-elles se rencontrer cette année ?



Pour garder un œil ouvert sur le fait musulman, téléchargez notre application en un clic et recevez nos notifications.

Cette année, ce sont 32 abattoirs temporaires qui ont été agréés par le ministère de l’Agriculture (et de la Souveraineté alimentaire) pour la période de l’Aïd al-Adha 2022. L’avis, publié dans le Journal officiel samedi 2 juillet (à télécharger plus bas), présente une liste provisoire qui devrait être complétée juste avant la fête du sacrifice, qui se déroule durant trois jours du samedi 9 au lundi 11 juillet. *

Dans le détail, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur compte 11 abattoirs temporaires dont six dans les Bouches-du-Rhône et quatre dans le Var.* C’est la région la mieux pourvue, suivie de l’Auvergne-Rhône-Alpes et de la Bourgogne-Franche-Comté avec respectivement huit et cinq structures temporaires.

En Ile-de-France, aucune structure mobile n’a en revanche été enregistrée cette année alors que la région compte une forte population musulmane. La structure qui était habituellement installée à Dugny, en Seine-Saint-Denis, sera absente du fait de la hausse des coûts de transports et de l’achat du mouton qui contraint la Bergerie d’Aumont à réduire ses charges, rapporte Actu. L'entreprise ouvrira donc uniquement son marché. Le jour de l’Aïd, il faudra se rendre dans son abattoir permanent installé à Creil, dans l’Oise.

« Dans les zones où la capacité d’abattage est insuffisante, voire nulle, la recherche d’établissements susceptibles de répondre aux demandes devra être systématiquement étendue aux régions mieux pourvues », lit-on dans une circulaire datée du 19 avril relative à la célébration de la fête. « En effet, il sera nécessaire d’optimiser les flux de manière à "saturer" les capacités d’abattage des abattoirs pérennes avant la mise à disposition d’abattoirs temporaires ».

L’offre et la demande vont-elles se rencontrer ?

Bien que des structures pérennes soient disponibles partout en France, la présence de ces abattoirs temporaires n’est, en temps normal, guère de trop pour répondre à la demande des musulmans de sacrifier le mouton pendant le court laps de temps que couvre l’Aïd el-Kébir, et ce même si la pratique est moins réalisée que par le passé en France.

Lire aussi : Vivre pleinement l’Aïd al-Adha sans sacrifier d’animal

Comme l'an dernier, l’Aïd al-Adha aura lieu au cours des vacances scolaires d'été, rappellent les autorités dans la circulaire. « Il est donc à nouveau demandé aux DD(ETS)PP (Directions départementales de l'Emploi, du Travail, des Solidarités et de la Protection des Populations, ndlr) de s'assurer en amont de la disponibilité des infrastructures d'abattage, en prenant en considération le fait que les éventuelles restrictions apportées aux voyages internationaux extracommunautaires pourront générer une demande supérieure aux éditions précédentes qui se sont tenues au cours de la période estivale avant la crise sanitaire », est-il signifié.

Les restrictions aux déplacements internationaux sont pour la plupart levées dans les pays du Maghreb et d’Afrique subsaharienne. Néanmoins, ce sont les prix qui devraient avoir un impact sur la demande. L’inflation a aussi touché les tarifs des moutons, qui ont augmenté notamment en raison de la hausse des produits destinés à nourrir les animaux. Une situation qui amènera forcément des ménages musulmans à réfléchir avant d'acheter.


*Mise à jour : La liste provisoire a été complétée par un nouvel avis émis mercredi 6 juillet. Elle compte six abattoirs : une à Dreux (Centre), deux en Corse tandis que les trois autres sont dans le Vaucluse, en Région PACA qui compte donc au total 14 abattoirs temporaires.

Pour être tenu-e-s au courant des actualités du fait musulman, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter !

Lire aussi :
Quelle date pour l’Aïd al-Adha 1443/2022 en France et dans le monde ?
Vivre pleinement l’Aïd al-Adha sans sacrifier d’animal
Aïd al-Adha : ce qu'il faut savoir sur cette fête et ses règles en 13 questions
Fêter l’Aïd al-Adha avec conscience


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur