Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Agression à Montpellier : les versions se contredisent, la piste islamophobe en question

Rédigé par Lina Farelli | Vendredi 15 Avril 2022 à 12:25

           


Agression à Montpellier : les versions se contredisent, la piste islamophobe en question
L’agression de deux jeunes femmes musulmanes, mardi 12 avril à Montpellier, suscite l’émoi sur les réseaux sociaux. L’hypothèse d’une attaque à caractère islamophobe, appuyée par une vidéo devenue virale, a très vite été partagée mais elle s’est depuis fragilisée sans non plus être totalement évacuée, les versions des uns et des autres se contredisant. La vidéo qui a fait le buzz « ne retrace qu'une partie des événements et il convient d'être particulièrement prudent », a signifié le procureur de la république Fabrice Bélargent.

Tandis que les mineures se déclarent victimes d’une agression raciste, le suspect, placé en garde à vue après rendu de lui-même au commissariat, évoque une agression homophobe, déclarant avoir été traité de « PD ». A Midi Libre, il raconte qu'il se promenait dans le parc avec son chien qui, sans laisse, s'était approché d'un banc où se trouvaient les adolescentes.

Ces dernières, effrayées, auraient crié qu'il ne fallait pas que le chien les approche car l'animal serait « impur », plus encore en période de Ramadan, et qu'autrement, elles allaient « le tuer ». Il aurait alors déclaré, selon les plaignantes, que l'islam est « la religion la plus con au monde » (sic). Il réfute ces mots mais on entend cette phrase être prononcée par l'homme dans une autre vidéo.

La situation s’est envenimée lorsque l'une des ados a sorti son appareil pour le filmer. « Elles ont commencé à sortir leurs téléphones pour me filmer, ce que j'ai aussi voulu faire en retour », déclare-t-il. C'est à ce moment-là que la scène est filmée. « L'une me saute alors dessus pour m'arracher mon téléphone, je résiste », indique l’homme. Selon la vidéo, on le voit s'en prendre avec véhémence à une jeune femme et parvient à se saisir un smartphone avant de le jeter par terre.

Le suspect, accusé d'avoir commis une agression raciste, a porté plainte pour atteinte au droit à l’image. L’enquête est en cours pour comprendre les tenants et les aboutissants de l’affaire. L’agression a été néanmoins condamné par la préfecture de l’Hérault.

Mise à jour : Le suspect est poursuivi par le parquet pour « violences volontaires n’ayant pas entraîné d’incapacité de travail supérieure à huit jours et commise à raison de l’appartenance vraie ou supposée des victimes à une religion » et « injures publiques à raison de la religion ». Il sera jugé en septembre prochain.

Lire aussi :
Montpellier : après l'agression de deux femmes, l'hypothèse islamophobe exploitée