Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 





Sur le vif

Affaire Baby Loup : la salariée voilée incomprise

Rédigé par La Rédaction | Mardi 13 Septembre 2011 à 18:49



La crèche Baby-Loup de Chanteloup-les-Vignes est une nouvelle fois confortée dans l’affaire qui l’oppose à une ancienne salariée voilée, licenciée pour « faute grave » en décembre 2008.

L’avocat général de la cour d’appel de Versailles a requis, lundi 12 septembre, la confirmation du jugement rendu précédemment par le conseil des prud’hommes de Mantes-la-Jolie, évoquant le « respect du principe de laïcité » ainsi que « la vulnérabilité des enfants ».

La salariée souhaite obtenir gain de cause et réclame plus de 100 000 € de dommages et intérêts à la crèche. « Certains veulent faire de cette affaire un combat pour la laïcité mais la laïcité n’est pas l’absence d’expression de ses convictions, c’est la tolérance », a déclaré son avocat.

La décision de la cour d’appel sera rendue le 27 octobre prochain.

Lire aussi :
Crèche baby Loup : la Halde retarde sa décision
Dounia Bouzar : « Dans l'affaire de la salariée voilée à Baby Loup, lorsqu’il s’agit de l’islam, le droit ne compte plus »
Salariée voilée licenciée : les prud'hommes ont tranché
Travailler dans une crèche en portant le voile