Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Points de vue

Adieu Cheikh Maurice Bejart

Le chorégraphe, le musulman

Rédigé par Youssef Chems | Vendredi 23 Novembre 2007 à 22:36

Un danseur musulman est mort. Minuit dans une petite chambre verte et pâle de Lausanne. Enfin presque minuit. Une main faible et belle se soulève avec peine, sans force mais bien décidée à saisir une étoile là, derrière ce triste plafond antichambre des cieux.



Maurice bejart a  été élu membre libre de l'Académie des Beaux-Arts française en 1994.
Maurice bejart a été élu membre libre de l'Académie des Beaux-Arts française en 1994.
Il en a connu des étoiles, des dizaines, de celles qui dansaient à celles qui le faisaient rêver dans les déserts d’Iran. Mais cette nuit du 21 novembre 2007, c’est un musulman, Maurice Béjart, l’un des plus grands chorégraphes, aimé et respecté, qui essaie de s’accrocher à la « corde d’Allah », de se rapprocher de son Dieu, qui pendant tant d’années lui a donné créations, envies et volontés de réunir enfin la danse et le sacré.

Fils du philosophe de Gaston Berger, il se jette pour se renforcer, dans les exercices de la danse et tenta même quelques entrechats autour des toros bravos camarguais, juste pour prouver si besoin était qu’il allait être capable de prendre le monde, juste par sa volonté. Son torse large, celui d’un lutteur acharné semble une fois pour toute enfoncer les obstacles et il en brisera plus d’un. Ne serait-ce que celui essentiel pour lui d’imposer l’amour de la danse si nécessaire par le profane et pourquoi pas la variété. Dans les années 70, une rencontre avec la Shabanou Fahra, dans les coulisses du Rudaki Hall Opéra House basculera sa vie. La monarchie iranienne fête ses 2.500 ans à Persépolis. Il commet alors deux œuvres dansées, « Golestan » et surtout « Fahra », hommage à l’Impératrice. Mais surtout il y établit des liens étonnants avec les musiciens iraniens Nourredine Razavi ou Dariush Talaï, mais surtout avec un maître soufi Ostad Elahi. Sa vie change, il rejoint l’Islam et désormais sa carrière artistique, morale et spirituelle en subira toutes les plus délicates influences. Pour lui la danse sera pour toujours liée à la divinité. Et désormais, il gardera toujours près de lui, un petit livre de poche à cinq sous : Le Traité de l’Amour d’Ibn Arabi.

A un journaliste il confiera un jour, « Le catholicisme a été pour moi très révélateur. J’ai été élevé au Sacré Cœur de Marseille, et pendant douze années j’ai prié à toutes les messes du matin. En même temps, mon père, le philosophe Gaston Berger, me disait que toutes les religions se valent, et qu’il convient d’en choisir une et de s’y tenir. Qu’il faut en adopter une très jeune pour que le fait religieux soit en vous, et une fois à la maturité choisir et rester. Celui qui n’a pas eu de religion au départ risque de ne jamais découvrir cette dimension essentielle de l’existence »

Il ajoute que dans la mesure où l’islam prête actuellement à toutes les ambiguïtés politiques ou religieuses, il serait ridicule de d‘assimiler Khomeyni à Philippe II, sectaire Roi d’Espagne et il assène définitivement que « l’islam est sans doute l’une des religions les plus tolérantes qui soient ».

Le sang noir de son arrière grand-maman maternelle, Fatou Diagne, originaire du Sénégal, lui a donné toutes les tolérances et toutes les mixités. Il s’y plongera plus que souvent et les inspirations de ses ballets le refléteront largement. Pour lui, « les races n’existent pas, nous sommes tous le résultat d’un métissage. Et ceux qui disent le contraire ne sont que des esprits attardés ». Il ne faiblira jamais, il est musulman, il le restera. Il y a peu il précisait comme si cela était encore nécessaire que « l’Islam est aussi une culture, une philosophie. Un art de vivre au quotidien. Parfois de l’art et de la littérature, mais surtout un moyen de s’élever vers le ciel. Mais jamais une arme de guerre et de massacres. Et que malheureusement ce qui est beau, grand et noble ne tarde pas à être gâché »

En discourtoisie avec la France il demande sa naturalisation belge afin que dans sa biographie on n’inscrive pas « Maurice Béjart, chorégraphe français » La France, ensuquée dans ses chapelles germano-pratines, l’a laissé partir. Elle n’a pas su le séduire. Dommage pour nous. Merci aux Suisses et aux Belges.

Adieu sheikh Béjart, les scènes onctueuses du jardin de Raouwda, celles du Paradis, sont à toi. Danse toujours, encore et encore pour nous, pour Allah. Merci.

Youssef Chems
Ecrivain
A paraître « Hadj Amor » Pour l’amour de dieu.




Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

56.Posté par kunda le 12/02/2009 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam

Pour moi le Musulman ne doit pas être incinérer à sa mort, dire qu'elle n'est pas autorisé par l'Islam. La religion Islamique a ces principes et régles que tous Musulman doivent savoir et adopter librement.

Donc agir au delà de ces régles et principes pose un problème...

55.Posté par Ibn sina le 02/05/2008 16:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher(e)s musulman(e)s, Ce débat, autour de la mort et du devenir du corps et de l'esprit est fort enrichissant en dépit de quelques frictions aigues. Je voudrais juste attirer l'attention sur un autre aspect du mort et de son incinération. Ceci se scinde en deux: 1)Rapport de l'humain au feu, 2) La présence des morts parmi les vivants.
1) Dieu a valorisé l'argile par rapport au feu, (je conseille à celui qui douterait de passer directement au ''2''), c'est un fait incontestable dans le saint coran, je rappelle le refus de Satan, de s'incliner devant, le père de l'humanité Adam, une fois créé. L'homme a été élu par Allah.
2) Les mort, leurs tombes, font partie intégrante du monde des vivants, se faire incinérer et être dispersè dans la seine ou ailleurs, soustrait ce mort du monde des vivants. Dans la culture musulmane, les morts sont visités dans leur lieu de repos, ils sont associés à aux fêtes, le corps et l'esprit sont présents tous deux dans ce trou, n'oublions pas la châtiment de la tombe. Cette notion d'esprit libéré et baladeur, n'est pas conforme à théologie musulmane, sinon nous serions en contradiction! Aussi, l'association des morts, dans les fêtes, d'une part, leur permet, de recevoir les prières et les bonnes actions mais, la visite de ces lieux permet aux vivants, nous, qui sommes si importants, qui pensons, travaillons, étudions..vivons tout simplement, qu'un jour proche nous serions parmi ces allongés! Cette dimension qui vient nous réduire à notre juste val...  

54.Posté par mehdi le 02/02/2008 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mes frères et soeurs essalamou aleykoum,

le but est là justement : vider les mots de leur véritable sens, pour leur en donner de nouveaux, complètement faux !

Il y a une terrible campagne menée par les kouffar et leurs relais mounafiq, visant à nous convaincre qu'on peut être musulman et homosexuel, musulman et coucher avant le mariage, musulman et aller en boite, musulman et aller à la plage, musulman et appeler ses enfants Nicolas et Clara,
bientot ils voudront meme nous faire admettre qu'on peut etre un parfait musulman et boire de l'alcool, ou se prostituer.

En fait être musulman pour eux, ça ne doit plus rien signifier à part croire en Dieu et en son Prophète (saws), et c'est tout ! Tout le reste, la pratique, les actes, on s'en fout ! L'islam c'est dans le coeur, et tout le reste c'est pas important !

C'est ça le nouvel islam, l'islam moderne, l'islam de France qu'ils s'acharnent à nous vendre depuis dix ans, et le plus triste c'est de voir des centaines d'imams, de pseudo intellectuels, et de militants associatifs (prétendus) musulmans qui travaillent dans ce but.

Allah nous a bien prévenu : les Hypocrites "ce sont eux l'ennemi" !!!!

53.Posté par eynia le 14/01/2008 00:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci hamza de tes explications on ne peut plus claire. Je t'aime fillah oukhti.

Balquis je suis tout à fait d'accord avec toi, j'ai été choquée de lire que béjart est musulman, ou alors ce mot a changé de signification, auquel cas je conseille à tous les musulmans de s'appeler désormais "soumis" ^^.

Car soumis signifie soumis à Dieu et à Ses Commandements bien sûr et non soumis à sa liberté et à ses pulsions.

Que l'on soit juif, chrétien ou musulman, la régle est la même, l'homosexualité est une épreuve envoyée par Dieu, et il ne faut pas y céder, je pense qu'il est bien pire de naître sans la vue, l'audition ou les mains, être paralysé, ces épreuves sont si dures à vivre, mais l'homosexualité bien que difficile à surmonter, permet de profiter de bien des choses dans la vie sans tomber dans la perversion.

Oubliez-vous pourquoi Dieu a rayé Sodome et Gomorrhe ? On le dirait bien, au nom de la liberté chérie, qui vous fait faire des tas de choses honteuses, ne serait-ce que montrer son corps à peine vêtu, de parler et se comporter vulgairement. Cela n'apportera jamais la force et la joie d'une foi qui respecte la Parole de Dieu.

La danse est interdite au musulman, et la musique, source de tant de maux, aussi, n'en déplaise à ceux qui aiment la complaisance, le musulman ne s'associe pas aux dérives de la société corrompue.
Et si Seul Dieu voit dans les coeurs, le musulman a le droit de faire le rappel à ceux qui ne respectent pas Ses Commandements, il ne juge pas mais prévient, ap...  

52.Posté par balquis le 13/01/2008 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Paix,


musulman homosexuel, Celà n'existe pas.

Quand cet individu cessera ses turpitudes, il sera alors soumis (musulman) à son Seigneur Tout Compatissant, Tout Miséricordieux.
Celui qui commet cet acte n'est qu'un transgresseur, Selon la parole d'ALLAH (qu'il soit exalté, amen) et non soumis (musulman), donc, non musulman.


C'est simple à comprendre pourtant...


26.165. Accomplissez-vous l'acte charnel avec les mâles de ce monde ?
26.166. Et délaissez-vous les épouses que votre Seigneur a créées pour vous ? Mais vous n'êtes que des gens transgresseurs”.
26.167. Ils dirent : “Si tu ne cesses pas, Lot, tu seras certainement du nombre des expulsés”.
26.168. Il dit : “Je déteste vraiment ce que vous faites.
26.169. Seigneur, sauve-moi ainsi que ma famille de ce qu'ils font”.
26.170. Nous le sauvâmes alors, lui et toute sa famille,
26.171. sauf une vieille qui fut parmi les exterminés.
26.172. Puis Nous détruisîmes les autres;

51.Posté par Rosa le 06/01/2008 01:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes pauvres amis il y a plein d'homosexuels musulmans, c'est parce que vous n'en voulez pas qu'ils partent mais ils gardent leur foi. Quelle naïveté de croire que le monde s'arrête à vos portes hermétiques et à l'austérité froide d'un texte ! Des tas de gens ne prennent pas les textes au pied de la lettre comme des robots, mais les interprètent en fonction de leur parcours, ça s'appelle un élan du coeur, il parait même que c'est spécifiquement humain.

50.Posté par Rosa le 06/01/2008 01:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Maurice Béjart : le premier musulman homosexuel qui a droit à son article sur SaphirNews, rien que pour ça bravo Saphir.

De toute façon il faisait partie d'un ordre soufiste assez marginal. Quant à cette idée de soumission je la trouve terrifiante, je n'arrive pas à me représenter un père qui veut que ces enfants lui soient soumis, quand bien même il serait un Dieu, ça existait peut-être à l'époque de cro-magnon, maintenant tout ce qu'on veut c'est qu'ils s'envolent de leurs propres ailes, car aimer n'est pas posséder, c'est au contraire y renoncer. Mais pour comprendre ça il faut atteindre une certaine élévation de la pensée et du coeur. Elévation que je ne vois pas chez votre dieu qui m'a l'air bien mesquin .... Cependant comme dit notre cher Ledaron : les voies du seigneur sont impénétrables (enfin je traduis en langage chrétien).

Maurice Béjart était absolument génial, il a beaucoup apporté à l'art de la danse, et ses danseurs, tous homosexuels autant qu'ils soient, sont fantastiques, il suffit de regarder un seul spectacle, c'est fabuleux, tous ces artistes vivent à jamais. S'il existe un Dieu quelque part ce dont je doute, il ne peut rester insensible à une telle volonté de transcender son corps pour exprimer l'impalpable.

49.Posté par nous le 04/01/2008 22:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HAMZA, t'es OU?????????
on ne t entends plus......t'es tombé à terre????
allez releve toi et fais face à ton destin qui est de faire marrer les internautes ...
au fait,pourquoi t as craqué????

48.Posté par abdellatif le 14/12/2007 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci à ML pour nous avoir rafraichit avec ces quelques versets de sourate El Kafiroun.

à part ça chacun peut donner "l'avis" qu'il veut.
la crémation/l'homosexualité sont contraire
à la pratique de l'islam et la sunnah.

AllahouAkbar.

47.Posté par ledaron le 12/12/2007 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous ne pouvons sonder les coeurs,seul ALLAH soubhanou ou ta'ala le fait car il est notre créateur.Cependant nous voyons l'aspect extérieur de la foi qui se concrétise par la mise en conformité des actes avec les textes de références.
-l'homosexualité et la crémation des corps sont antinomiques avec notre foi.

46.Posté par Lapranti le 12/12/2007 04:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hamza

LE cœur ne doit pas être en contradiction avec l’action sinon laisse moi douter de la sincérité de la personne.
L’action du musulman est balisé par le Coran et la Sunna, agir en dehors de ces balises tout en connaissant le licite et l'illicite dans l'islam le rend suspect .
Peut-on qualifier quelqu’un disons une personne avec un bon coeur de musulman si l’action qu’il pose est systématiquement en contradiction avec le Coran et la Sunna ?

Pourquoi veux-tu que je regarde le cœur, quand les gestes qui a posé dans sa vie est en contradiction avec le dogme.



45.Posté par Jean le 11/12/2007 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hamza,

Tu demandes à certains de lire les Evangiles, néanmoins on dirait clairement que toi tu ne les a jamais lu. Ton discours insultant est en contradiction avec ce que tu prônes.

Commence à lire la 1ère page, ensuite tourne la 2ème...et tu liras à certain moment que si l'on te "frappe sur la joue droite, tends la joue gauche". Vraisemblement tu ne l'appliques pas. Alors ne blâme pas les musulmans qui eux appliquent les preceptes de leur religion avant d'écouter leur propre passion.

44.Posté par ML le 11/12/2007 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Je m'en fou de ce qu'il était Béjart"
"ceux-ci vous aidera à ouvrir un peu plus vos coeurs tordus et puants"
"Coeurs Ignards" (signé Hamza)

Est-ce le même Hamza qui parle en même temps de " l'amour du prochain" et surtout du "respect de la pensée des autres" ? Quelle contradiction dans son discours !

Et moi je te conseil de lire un peu le Coran, ça t'évitera les contradictions.

43.Posté par Hamza le 11/12/2007 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lapranti :

Vous vous trompez de personne. Je m'en fou de ce qu'il était Béjart. Homo ou pas : que disait son coeur ? ça, c'est l'important.

Vous et quelque uns qui se disent musulmans mais vos coeurs ne sont que haine, jalousie et rejet des autres différents.
Un conseil : donnez-vous de la peine de lire les évangiles, ceux-ci vous aidera à ouvrir un peu plus vos coeurs tordus et puants.......et apprenez ce qu'est la foi et l'amour du prochain.
Utilsez l'esprit non l'épée car pour moi vous êtes de faux religieux et de faux de vous même.

A Bon entendeur................Coeurs Ignards

42.Posté par Lapranti le 11/12/2007 01:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hamza
Il y a personne qui juge le danseur Bejart, seul Dieu le fera le jour du jugement
Tu as qu’a voir un spectacle de Béjart qui se déclare Homo et qui a fait des spectacles de danse qui sont à la limite de la porno et tu t’obstine a penser que Béjart est musulman.
C’est quelqu’un qui a été intéressé par l’Islam et c’est tout.
J’ai comme l’impression que tu as une tête carrée et que tu refuse de voir une évidence
Ce n’est par ce qu’il a été une star de la danse et très articulé comme mec que t’obstine a dire qu’il est musulman.

1 2 3 4