Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Religions

A Cambridge, la première éco-mosquée du Royaume-Uni inaugurée par Yusuf Islam et Erdogan

Rédigé par Lina Farelli | Vendredi 6 Décembre 2019 à 16:45

           


A Cambridge, la première éco-mosquée du Royaume-Uni inaugurée par Yusuf Islam et Erdogan
Huit mois après son ouverture au public, la mosquée centrale de Cambridge, fondée par le chanteur Yusuf Islam, alias Cat Stevens, et le théologien Timothy Winter, alias Abdal Hakim Murad, a été inaugurée en grande pompe, jeudi 5 décembre.

Pour l’occasion, le président turc Recep Tayyip Erdogan, présent les 3 et 4 décembre au sommet de l’OTAN à Watford, dans la banlieue de Londres, a fait le déplacement. Le chef de l’Etat turc avait assuré Yusuf Islam en 2017 de son plein soutien au projet de construction de la mosquée lancé en 2008.

La Turquie, à travers le Diyanet, le ministère des Affaires religieuses, et des donateurs privés, a ainsi apporté les deux tiers du financement. Le Qatar a également investi dans les travaux de l’édifice, ouvert depuis avril 2019.

Au total, plus de 26 millions d’euros ont été nécessaires pour la construction du lieu de culte musulman, qui peut accueillir environ 1 000 fidèles.

Une éco-mosquée qui en rappelle une autre

La mosquée centrale de Cambridge se présente comme la première mosquée écologique au Royaume-Uni mais aussi en Europe mais il est à noter qu'il existe une mosquée à la démarche similaire en France, plus exactement à Massy, dans l'Essonne. Le lieu de culte, dont les travaux ont été lancés en 2009 à l'initiative du Conseil des musulmans à Massy (CMM), a été inauguré en avril 2019.

La démarche promue outre-Manche n'en reste pas moins intéressante à souligner tant elle est encore rare. La mosquée anglaise est, en effet, un édifice « zéro carbone » doté de panneaux solaires, d’ampoules LED basse consommation, un système de pompe à chaleur air-eau ou encore de récupérateurs d’eaux de pluie pour l'irrigation des sols. Ses responsables entendent ainsi promouvoir auprès des musulmans comme du reste de la société un message environnemental fort, en totale adéquation avec les valeurs de l'islam.

Lire aussi :
Contre la négligence face au défi climatique, un appel au jihad écologique
Préserver l’environnement, un acte d’adoration en islam
Le respect de la Nature au cœur du Coran