Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Vendée : les catholiques en deuil après l'assassinat d'un prêtre

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 9 Août 2021 à 15:28

           


Vendée : les catholiques en deuil après l'assassinat d'un prêtre
La communauté des frères missionnaires Montfortains est sous le choc. Le corps sans vie du prêtre Olivier Maire a été découvert dans sa chambre lundi 9 août à Saint-Laurent-sur-Sèvre, près de Cholet, en Vendée.

L’auteur présumé de cet odieux acte a été placé en gardé à vue après s’être rendu à la gendarmerie de Mortagne-sur-Sèvre dans la matinée pour avouer le meurtre. L’homme, âgé d’une quarantaine d’années, est le sacristain bénévole de nationalité rwandaise, mis en examen pour l'incendie à la cathédrale de Nantes en juillet 2020.

Incarcéré plusieurs mois, il avait été remis en liberté sous contrôle judiciaire en juin dernier dans l'attente de son procès, rappelle France 3. Après être sorti d'un séjour en hôpital psychiatrique, il était hébergé par la communauté des frères missionnaires Montfortains depuis fin mai, selon une source proche de l'enquête.

L'Eglise catholique affligée, la solidarité exprimée par le CFCM

La Conférence des évêques de France (CEF) et la Conférence des religieux et religieuses de France (CORREF) ont exprimé « leur immense tristesse et leur effroi ». Si, « pour l’heure, les circonstances de ce drame ne sont pas connues », les deux instances de l’Eglise de France « assurent de leurs prières ses parents, ses proches, les Missionnaires Monfortains, la communauté de la basilique Saint Louis-Marie Grignon de Montfort à Saint-Laurent-sur-Sèvres et toute la grande famille religieuse Montfortaine ».

« L’assassinat du Père Maire est un drame affreux. Il aura vécu dans la suite du Christ jusqu’au bout, dans l’accueil inconditionnel de tous », a indiqué Éric de Moulins Beaufort, président de la CEF, déclarant prier « pour toute la population traumatisée par ce drame, pour son assassin aussi, en grande dérive psychologique à tout le moins ».

Tandis que le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé se rendre sur place dans la journée en signe de soutien aux catholiques de France, les messages de solidarité et de compassion ont afflué massivement sur les réseaux. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a déclaré être « bouleversé par l’assassinat dramatique du père supérieur de la communauté des montfortains en Vendée » et a exprimé « son entière solidarité » à la famille du défunt et à l’ensemble des catholiques de France et leur exprime son entière solidarité.

Lire aussi :
Après l'incendie de la cathédrale de Nantes, des messages de solidarité des musulmans




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Abdoulaye le 09/08/2021 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un drame affreux. Bien sûr cela fera l'objet de récupération politique pour ceux qui veulent mettre tout le monde en prison.
Mais la folie meurtrière restera toujours largement imprévisible, quoiqu'on en dise.
Toutes mes pensées sont auprès de nos frères chrétiens.

2.Posté par Pierre Lavoisy le 10/08/2021 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le prêtre catholique assassiné Olivier Maire est désormais un JUSTE qui repose dans la douce mémoire de notre Créateur jusqu'à la fin des Temps, dans l'attente du Jugement et de la résurrection des corps.
Nous serons alors tous jugés croyants de toutes religions, agnostiques, athées sur un seul critère :
"TOI QU'AS-TU FAIT DE TON FRÈRE ET DE TA SOEUR EN HUMANITÉ DANS L'ÉPREUVE ? " (Bible : Évangile selon Matthieu 25, 31-40)

Pierre Lavoisy, membre de l'Église Protestante Unie de France.

_____
Note
"Son père et son oncle (…) ont été condamnés pour leur participation au génocide. Il est issu d’une famille hutue lui-même. Il avait 12 ou 13 ans au moment du génocide, il n’y a pas pris part mais c’est un premier traumatisme dans sa vie", évoque sur la chaîne d’info Héloïse de Neuville, journaliste pour le quotidien La Croix qui a enquêté sur le profil de cet homme."

La quasi totalité des hutus étaient catholiques et l'énorme majorité d'entre-eux participèrent activement au génocide des Tutsis en 1994.
L'assassin a vraisemblablement été traumatisé par des scènes d'horreurs qu'il aura vues
De quoi en faire un dangereux cas psychiatrique.

3.Posté par Pierre Lavoisy le 11/08/2021 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Éditorial du Monde " Meurtre d'un prêtre, la douleur et la colère" (11 août 2021)
Extraits :
" Après le meurtre d’Olivier Maire, prêtre connu pour sa générosité, il y a quelque
chose d’indigne dans les réactions politiques qui, au nom de la défense de l’Eglise
catholique et de ses valeurs, désignent Emmanuel Abayisenga comme la preuve
vivante du danger migratoire.
...
De la douleur, cette tragédie ne peut qu’en susciter : la victime, âgée de 60 ans, était connue pour sa générosité, son attention aux plus pauvres et son ouverture au monde. La communauté qu’il dirigeait avait ouvert ses portes à Emmanuel Abayisenga, son meurtrier présumé, lui permettant même de sortir de prison à la fin mai en garantissant le respect de son contrôle judiciaire, après que ce demandeur d’asile rwandais eut reconnu avoir mis le feu à la cathédrale de Nantes, en juillet 2020.
...
On peut lire la terrible destinée du père Olivier Maire comme UNE PARABOLE DU MESSAGE BIBLIQUE QUI CONSIDÈRE L'ACCUEIL DE L'AUTRE COMME UNE VERTU CARDINALE. En ouvrant sa porte sans condition à un étranger en situation irrégulière, probablement malade psychiatrique, jusqu’à y perdre la vie, LE MISSIONNAIRE A FAIT PREUVE DE COURAGE, MAIS IL A AUSSI PORTÉ ET VÉCU JUSQU'AU BOUT SES CONVICTIONS ET SON EXPÉRIENCE CHRÉTIENNES. Cela dans la droite ligne du pape François, qui prêche l’accueil des migrants sans distinction entre migration économique et politique.
...
Il y a tout juste vingt-cinq ans, à l’été 1996, des immigrés africains sa...