Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une journaliste infiltrée dénonce « l’islamophobie » du FN

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 23 Février 2012



Intégrée huit mois dans la cellule du Front national des Hauts-de-Seine, la journaliste Claire Checcaglini sort le 27 février prochain « Bienvenue au Front - Journal d’une infiltrée ». Un livre où elle entend dénoncer l’islamophobie et le racisme qui règnent parmi les militants. « J'ai voulu prouver que cette "dédiabolisation" du FN était fausse », explique la journaliste qui s’est fait appelée Gabrielle Picard durant son intégration au sein du FN.

Claire Checcaglini a grimpé rapidement les échelons du FN, devenant responsable des « formations-débats » en Ile-de-France. Une ascension utilisée par Bruno Gollnisch, ancien candidat à la présidence du FN face à Marine le Pen, pour réfuter l’idée d’un FN « machiste ».

« En réalité, les gens sont au Front national essentiellement parce qu'ils sont contre les musulmans », affirme la journaliste, assurant que l'islamophobie est le ciment de 99% des militants. Les thèmes économiques et sociaux du parti seraient en revanche peu discutés par les militants. « Parler de souveraineté, ce n'est pas tout à fait aussi facile que de dire "j'en ai marre de ces Ben-merguez" », ajoute-t-elle.

Lire aussi :
Halal : Le Pen exploite le manque de transparence sur le dos des musulmans de France
Le Front national a-t-il changé ?