Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une conférence sur Israël censurée à l'IEP de Lyon

Rédigé par La Rédaction | Samedi 3 Mars 2012



Une nouvelle censure dans le milieu universitaire est à noter. L’Institut d’études politiques (IEP) de Lyon a fermé ses portes à la conférence « Israël : un Etat d’Apartheid ? », organisée par Génération Palestine Lyon et le Collectif 69 Palestine et qui devait se tenir dans l’enceinte de l’établissement vendredi 2 mars.

La direction de l’IEP, qui a déclaré avoir reçu des menaces sans pour autant en préciser la teneur aux organisateurs, a décidé, à la surprise générale, de fermer ses locaux à 17h30, peu avant la tenue de l’évènement, obligeant même les élèves ayant cours à s’en aller.

Faute de salle, les organisateurs ont décidé de maintenir la conférence à l’extérieur de l’IEP devant plus d’une centaine de personnes en présence du Sud-Africain Mbuyiseni Ndlozi et du Palestinien Wasseem Ghantous, invités pour faire les parallèles entre l’apartheid passé en Afrique du Sud et l’apartheid entre Israël et la Palestine aujourd’hui et évoquer la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions).

« Il est absolument incroyable que l’on ne puisse tenir cette conférence dans les locaux de l’Institut d’études politiques ! Une telle rage devant la notion d’apartheid appliquée à Israël n’est-elle pas révélatrice d’une vérité ? », s’indignent-ils dans un communiqué.

Cette nouvelle affaire suit celle de l’université Paris 8-Saint-Denis, fermée administrativement pendant deux jours sur ordre de la présidence cette semaine pour empêcher la tenue d’un colloque universitaire intitulé également « Israël : un Etat d’apartheid ? ».

Lire aussi :
Malgré la censure de Paris 8, succès pour le colloque sur l’apartheid israélien
Paris 8 : le juge des référés a tranché, le colloque sur Israël maintenu, l'université ferme
Sur pression du CRIF, le colloque sur l’apartheid israélien à Paris 8 annulé