Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Un nouveau président pour la Tchétchénie

| Vendredi 2 Mars 2007 à 15:15

           


Vendredi, Ramzan Kadyrov, 30 ans, homme fort de Tchétchénie, a été nommé président de cette république du Caucase russe par le Parlement local sur proposition du président russe Vladimir Poutine, ont annoncé les agences russes.

Les députés locaux se sont prononcés à une écrasante majorité - 56 sur les 58 députés que comptent les deux chambres, deux bulletins n'ayant pas été validés - lors d'une session extraordinaire.

"Je n'exprime pas seulement mon opinion mais celle de la majorité écrasante de la population de la République : il n'y a pas d'alternative à Kadyrov", a déclaré le président de l'Assemblée populaire, Doukouvakh Abdourakhmanov, cité par Itar-Tass. "Ses mérites dans la reconstruction et la stabilité en Tchétchénie sont grands", a-t-il dit tandis que le représentant du président Vladimir Poutine dans la région, Dmitri Kozak, assurait que la décision de présenter sa candidature avait été prise à l'issue de "longues consultations".

Vladimir Poutine avait officiellement proposé jeudi Ramzan Kadyrov au poste de président de cette petite république du Caucase russe, ravagée par deux guerres contre les Russes et qui commence à être progressivement reconstruite.

"J'ai pris la décision de proposer votre candidature à la présidence de la Tchétchénie", avait-il déclaré en recevant Ramzan Kadyrov dans sa résidence présidentielle de Novo-Ogarevo, près de Moscou.

L'homme fort de la république caucasienne, fils de l'ancien président tchétchène pro-russe Akhmad Kadyrov tué dans un attentat en mai 2004, était président par intérim depuis la démission le 15 février de Alou Alkhanov, qui n'avait jamais réussi à s'imposer dans le jeu politique local.