Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

UMP : l'ex-M. Diversité de Sarkozy choisit Fillon

Rédigé par La Rédaction | Lundi 29 Octobre 2012



« Si c'est Copé, je partirai ! » Dans sa bataille pour la présidence de l'UMP face à Jean-François Copé, François Fillon vient de se trouver un soutien de poids en la personne de Patrick Karam. Les sorties médiatiques de Jean-François Copé ont joué en la faveur de l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy.

Ex-délégué interministériel à l'égalité des chances des Français d'outre-mer, M. Karam s'est également fait connaître sous le nom de « M. diversité », donné par Nicolas Sarkozy, durant la campagne présidentielle.

Selon l'ancien conseiller, Jean-François Copé « stigmatise l'UMP » et la « ridiculise ». Les tollés créés par l'histoire du « pain au chocolat » et du « racisme anti-blanc » ont écorné l'image de Copé même au sein du parti, pour l'ex-M. Diversité. « C'est comme s'il ne s'était pas aperçu qu'elle (la France, ndlr) s'était métissée (...) On n'est plus au XIXè siècle », a-t-il déclaré, en référence à la vision de la France défendue par Copé.

Pour M. Karam, François Fillon est donc « l'homme le plus crédible » ou encore « le plus populaire », d'autant qu'il a gardé « un discours républicain depuis longtemps ». Bien qu'assez méconnu, Patrick Karam est surtout considéré comme un homme de réseaux. Ses nombreuses relations en font un soutien de poids non négligeable pour Fillon.

Lire aussi :
Présidence de l'UMP: Copé ou Fillon, à droite toute
Copé: à cause du Ramadan, plus de pains au chocolat dans les quartiers
Fillon: Sa solution contre les problème d'immigration et d'intégration