Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Turquie : une foule massive pour la première prière du vendredi à Sainte-Sophie depuis 1934 (vidéo)

Rédigé par Benjamin Andria | Vendredi 24 Juillet 2020 à 15:45

           


Turquie : une foule massive pour la première prière du vendredi à Sainte-Sophie depuis 1934 (vidéo)
L'épidémie de Covid-19 n'a aucunement découragé les foules. Des milliers de personnes ont convergé vers Sainte-Sophie, vendredi 24 juillet, pour assister à la première prière inaugurative dans cet édifice récemment reconverti en mosquée, située en face de la célèbre Mosquée bleue à Istanbul.

Deux semaines après la révocation par la justice du décret transformant Sainte-Sophie en musée en 1934, le président turc Recep Tayyip Erdogan, accompagné de plusieurs ministres, sont venus munis de masques pour prier dans l’enceinte pouvait en accueillir jusqu'à un millier de fidèles avec les mesures de distanciation physique.

L'appel à la prière (adhan) a été lancé depuis les quatre minarets de Sainte-Sophie avant la célébration de la prière collective qui n'avait pas été organisé depuis 86 ans, après la transformation de la mosquée, auparavant basilique, en musée.





Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 25/07/2020 08:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Neutralisée par Ataturk en 1934, la mosquée retrouve son caractère de prise de guerre d'un conquérant impitoyable destructeur d'Empire. La "croisade" musulmane qui détruisit l'empire byzantin fut bien sur bien plus traumatique pour l'occident chrétien que la croisade chrétienne (qui ne dura que cent ans) ne le fut pour l'orient musulman. 2 siècles de terribles combats jusqu'à Kahlenberg, un siècle de plus pour Navarin et encore cent ans pour la fin du califat.

Réactiver le clivage est stimulant pour l'histoire future, qui n'en finira pas de projeter un juste retour des choses. Ainsi est né pour le petit européen le désir de chasser l'ottoman des rives de notre mer. L'avenir est pavé de rêves...

2.Posté par Premier Janvier le 25/07/2020 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le flan pour des morceaux de pierre.
Regrettable que les turcs (oui parce que c'est une décision politique donc turc et pas musulman) se laissent promener ainsi.



3.Posté par Premier Janvier le 25/07/2020 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
François toujours aussi perché.
Vous aussi vous êtes promené.
Ou vous faîtes semblant.
Vous ayant lu assez souvent je penche pour le semblant.
C'est une manoeuvre politique. Ca a plus à voir avec le calcul qu'avec le spirituel.
Quand ça vous arrange François vous faîtes appel au intégrismes religieux pour assoir votre analyse. Tartuffe va. Lol.

4.Posté par Premier Janvier le 25/07/2020 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'intégrisme chrétien est préférable à l'intégrisme musulman. Mort de rire.

5.Posté par Premier Janvier le 25/07/2020 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai remarqué les titres de presse chez nous. La basilique devenue mosquée.
Tandis que c'est le musée devenu mosquée.
Ce qui dit du musée que tout le monde s'en fout. C'est marrant non.
La vraie narration c'est qu'elle a été basilique. Puis mosquée. Puis musée.
Aujourd'hui elle est dîtes mosquée.
Que l'on a fait devenir, la basilique est devenue mosquée.
Ce qui prend à témoin (deux cultes) plutôt que de prendre à témoin l'universel (l'architecture). Si les merdias ne sont pas vicieux comment peut t-on appeler ça.

6.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 05/08/2020 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'y a aucune espèce d'intégrisme religieux là-dedans. Juste de la simple guerre de civilisation entre la haine raciste farouche que les turcs ottomans ont toujours voué à tout ce qui n'était pas leur petites traditions mongolo steppiques. Sainte Sophie n'est pour eux qu'une provocation barbare de plus, tout comme la conversion à l'islam, rien moins que sincère...
Ils sont porteurs d'un racisme universel qui détruisit le moyen orient arabe à jamais, et perpétra le premier génocide du vingtième siècle.
On pensait avoir oublié tout ce que cela avait d'absolument haïssable, Erdogan nous le rappelle opportunément à tous. À ses risques et périls.