Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Trappes : du sursis pour le mari de la femme en niqab contrôlée

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 8 Novembre 2013



Mickaël Khiri, accusé de s'être violemment interposé lors du contrôle policier de sa femme intégralement voilée en juillet dernier à Trappes, dans les Yvelines a été condamné, vendredi 8 novembre, à trois mois de prison avec sursis et une amende de 1000 €, conformément aux réquisitions du procureur en septembre.

Le jeune homme de 21 ans comparaissait devant le tribunal correctionnel de Versailles pour outrage et rébellion contre trois policiers, qui se sont constitués parties civiles. Un des policiers qui a participé au contrôle d’identité accuse Mickaël d’avoir tenté de l’étrangler. Celui-ci conteste toujours les faits qui lui sont reprochés.

Le parquet de Versailles a en parallèle ouvert une information judiciaire pour « incitation à la haine et à la discrimination raciale » contre le policier, qui avait partagé en juillet une photo à caractère islamophobe sur son compte Facebook.

Lire aussi :
Trappes : enquête sur deux policiers accusés de propos islamophobes
Trappes : prison requise pour le mari de la femme en niqab contrôlée
Trappes : le policier mis en cause par le couple musulman, « irréprochable » ?
Trappes : les habitants racontent leur vérité aux médias
Trappes : un « étrangleur de policier » libre pour David Douillet
Trappes : le mari accusé par la police s’exprime (vidéo)
Trappes : des propos racistes découverts sur un forum de policiers
Trappes : à l’origine des émeutes, une bavure policière dénoncée




Loading