Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Trappes : des propos racistes découverts sur un forum de policiers

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 24 Juillet 2013



« La chasse est ouverte, il est temps de faire un bon nettoyage. » « C'est pas le ramadan normalement ? Ben alors vous allez ramasser vos dents. » Ces propos scandaleux ont été tenus sur le forum intitulé « Forum police-info.com » après un contrôle policier qui a dégénéré à Trappes, dans les Yvelines, le 19 juillet.

Leurs auteurs ont lancé des appels à la haine contre les musulmans sur un site non officiel dédié à la police municipale et nationale en faisant référence aux échauffourées qui ont éclaté à Trappes.

L'Inspection générale de la police nationale (IGPN), alias la police des polices, a ouvert, mardi 23 juillet, une enquête suite à des propos racistes, postés sur le forum à présent fermé. Ouverte à la demande du ministère de l'Intérieur, l’enquête a pour but d'identifier les auteurs de ces propos racistes.

Elle « devra déterminer s'il s'agit bien de policiers qui ont tenu ces propos. Auquel cas, c'est intolérable et des poursuites disciplinaires seront engagées », a commenté Pierre-Henri Brandet, le porte-parole du ministère de l'Intérieur, qui estime toutefois, qu’il « faut être extrêmement prudent, savoir dans quel cadre ces propos ont été tenus ».

Du côté des syndicats de police, on est encore plus prudent. « Je suis très méfiant sur ce type de forums non officiels qui peuvent rameuter des gens qui n'ont rien à voir avec la police, parce qu'on ne sait pas qui parle réellement », a ainsi déclaré Nicolas Comte, le porte-parole d'Unité-SGP FO, le premier syndicat des gardiens de l'ordre. « J'émet une très grande réserve sur ce genre de sites. Mais si les faits sont reconnus, ce n'est pas acceptable. Il faut que les policiers, même quand les conditions de travail sont difficiles, restent irréprochables, ce qui n'est pas toujours facile », a pour sa part déclaré Frédéric Lagache, secrétaire général adjoint d'Alliance, un important syndicat policier.

Le site Copwatch Nord-Ile-de-France, issu d'un collectif de citoyens dénonçant les bavures policières, assure être parvenu à identifier des policiers auteurs de ces propos. Certains auraient été présents lors des échauffourées de Trappes selon le collectif, qui assure dans un communiqué publié sur le site alternatif Indymedia, mardi 23 juillet, que les propos qu’ils ont « diffusé et provenant du groupe Facebook défunt "forum police info.com" sont bien ceux de fonctionnaires de police ».

L’épisode de Trappes révèle une nouvelle fois le malaise profond qu’il existe entre les policiers et les habitants de quartiers populaires, confrontés au racisme et à l'islamophobie. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, qui défend fermement le rôle de la police dans les événements de Trappes, n'a pas réagi à ce jour sur cette nouvelle affaire.

Lire aussi :
Trappes : le mari accusé par la police s’exprime (vidéo)
Trappes : à l’origine des émeutes, une bavure policière dénoncée
Agressions islamophobes en série : la police mise en cause à Trappes
Vives tensions à Trappes après des violences policières présumées
Un magazine pour enterrer la hache de guerre entre jeunes et policiers





Loading












Recevez le meilleur de l'actu