Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Trappes : enquête sur deux policiers accusés de propos islamophobes

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 24 Octobre 2013



Deux policiers accusés d'avoir tenu des propos islamophobes sur Facebook lors des émeutes à Trappes (Yvelines) en juillet dernier ont été mis en garde en vue en septembre à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices, a-t-on appris mercredi 23 octobre par l'AFP.

Un des policiers est celui qui a effectué le contrôle d'identité d'une femme en niqab le 18 juillet qui a dégénéré. Il avait partagé sur son compte Facebook, fermé depuis, une photo du groupe « Les femmes blanches sont les plus belles » dans laquelle on pouvait apercevoir une femme en niqab et le logo de la municipalité de Trappes avec l’inscription « la douceur de vivre ».

L'enquête pour « injures et incitation à la haine en raison de la religion » est close. C'est désormais au procureur de la République de Versailles de décider de poursuivre les deux policiers.

L'enquête IGPN, saisie par le parquet, portait également sur des propos islamophobes postés sur un forum Facebook non officiel de la police nationale et municipale intitulé « Forum police-info.com ». Parmi les propos racistes relevés postés sur le forum, on pouvait lire : « La chasse est ouverte, il est temps de faire un bon nettoyage. » « C'est pas le ramadan normalement ? Ben alors vous allez ramasser vos dents. » La page est depuis fermé depuis par son administrateur.

Lire aussi :
Trappes : prison requise pour le mari de la femme en niqab contrôlée
Trappes : le policier mis en cause par le couple musulman, « irréprochable » ?
Trappes : l'appel au calme lancé par la Grande Mosquée de Paris
Trappes : les habitants racontent leur vérité aux médias
Trappes : un « étrangleur de policier » libre pour David Douillet
Trappes : le mari accusé par la police s’exprime (vidéo)
Trappes : des propos racistes découverts sur un forum de policiers
Trappes : le défenseur des droits ouvre une enquête
Trappes : à l’origine des émeutes, une bavure policière dénoncée




Loading












Recevez le meilleur de l'actu