Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Suisse : l’interdiction du Coran et des Hadiths invalidée

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 19 Décembre 2012



Après les minarets, frappés d’une interdiction en Suisse depuis le « oui » au référendum 2009, les farouches opposants à l’islam ont souhaité aller plus loin.

A la demande de l'ancien président des Démocrates suisses du canton de Thurgovie (nord-est), Willy Schmidhauser, une initiative populaire anti-islamique visant à l’interdiction, en Suisse, du Coran et des Hadiths (récits autour du Prophète Muhammad) avait été déposée, appuyée par 4466 signatures, rapporte la presse suisse.

Si l’initiative avait été validée puis adoptée, l’atteinte à la liberté religieuse aurait été manifeste. C’est justement en ce sens que le parlement du canton l'a invalidée, mercredi 19 décembre, par 75 voix contre 40, suivant notamment l'avis du gouvernement.

Sans surprise, l'Union démocratique du centre (UDC), à l’origine du référendum des minarets, ont voté pour la validation de l'initiative avec le soutien du Parti bourgeois démocratique (PBD). En revanche, tous les autres partis ont jugé que l'initiative est « abusive », qu'elle « joue avec la peur de l'islam » et « viole les droits de l'homme ».

La proposition, pour le moins saugrenue en témoigne son intitulé « Contre des manuels d'enseignement misogynes, racistes et assassins », a été lancée lors de la mise en place en 2010 de cours sur l'islam dans une école primaire de Kreuzlingen, elle-même située dans le canton de Thurgovie. Dans cet établissement, près de 25 % des élèves sont de confession musulmane

Lire aussi :
Contre l’islamophobie, le Prophète Muhammad à l’écran grâce au Qatar
La Suisse autorise le port du voile intégral
Suisse : bientôt un carré musulman à Lausanne ?
Suisse : UBS bloque les dons des musulmans pour l’Aïd el-Kébir
Suisse : une Nuit de Cristal contre les musulmans ? Le tweet fait scandale
Suisse : la création d’une organisation faîtière musulmane en projet
La Suisse tombe ses minarets