Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Monde

Six ONG françaises unies face à l'urgence, les Rohingyas pour première campagne humanitaire

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 3 Février 2020 à 17:00

Faire front ensemble. Six ONG humanitaires ont décidé d'unir leurs forces pour créer, en cette année 2020, Alliance Urgences, une coalition destinée à mobiliser les Français le plus largement possible en cas de crise humanitaire. C'est en faveur des Rohingyas que le consortium lance son premier appel à la mobilisation.



Six ONG françaises unies face à l'urgence, les Rohingyas pour première campagne humanitaire
« Six ONG, un clic, un don. » Parce que l'union fait la force, six ONG françaises de premier plan – Action Contre la Faim, Care France, Handicap International, Médecins du Monde, Plan International et Solidarités International – ont annoncé, fin janvier, la création d’Alliance Urgences.

A travers Alliance Urgences, ces associations de terrain « parleront désormais d’une seule voix en cas de crise humanitaire, pour mobiliser le plus largement possible et agir au plus près des besoins des victimes », ont-ils fait valoir dans un communiqué.

« Fortes d’expériences et de savoir-faire différents – nutrition, santé, soins de premières urgences, abris, accès à l’eau, protection des populations les plus fragiles ou encore accès à l’éducation – les six organisations (...) qui constituent l’Alliance Urgences s’engagent à intervenir au plus vite pour soutenir les populations civiles soudainement exposées à de multiples risques », souligne-t-on.

Ainsi, un don réalisé à cette coalition permettra de « contribuer au financement des différents volets de l’urgence portés par les 6 ONG membres, et de réduire, en les mutualisant, les dépenses liées aux appels à la générosité du grand public ».

Des initiatives similaires plus anciennes en Europe

C’est en faveur des Rohingyas du Bangladesh qu’Alliance Urgences lance son premier appel à la mobilisation. « Apatrides et sans avenir, ces 900 000 réfugié-e-s dépendent uniquement de l’aide humanitaire. Dans ce contexte, l’Alliance Urgences s’alarme d’une baisse critique des financements qui pourrait menacer l’accès aux services essentiels et développer les trafics humains déjà présents aux abords des camps », expliquent les ONG, précisant que seulement 69% de l’aide humanitaire a été couverte en 2019 dans les camps de Cox’s Bazar où vivent près d’un million de personnes dans des conditions de vie difficiles.

Les fonds collectés sont redistribués aux différentes ONG membres selon leurs expertises et les missions qu'ils ont engagés sur le terrain. Dans le cadre de la campagne pour les Rohingyas, les dons seront ainsi répartis de la façon suivante : 28,5 % pour Action Contre la Faim, 28,1 % pour Médecins du Monde, 27,1 % pour Handicap International, 7,4 % pour Plan International, 5,7 % pour Care France et 2,8 % pour Solidarités International.

L'appel à aider les membres de la minorité musulmane chassés de Birmanie est la première d'une série d'autres campagnes à venir. « Alliance Urgences sera désormais activée dès lors qu’une crise humanitaire le nécessitera », indique-t-on, en citant en exemple le travail de collectifs similaires en Europe comme The Disasters Emergency Committee (DEC), qui regroupe 14 ONG au Royaume-Uni depuis sa création en 1963, ou encore Consortium 12-12, qui rassemble sept associations humanitaires depuis la fin des années 1970. Alliance Urgences a « pour vocation de marcher dans les pas de ces alliances étrangères et de devenir une référence dans l’esprit des donateurs lorsque surviennent des urgences humanitaires ». De belles synergies à encourager.