Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Samir Issawi, nouveau symbole des abus d’Israël envers les prisonniers palestiniens

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 22 Février 2013



De nombreux prisonniers palestiniens manifestent depuis des mois pour leur dignité et leur liberté dans les geôles israéliennes par la grève de la faim.

C’est le cas de Samir Issawi, 34 ans, qui a dépassé son 210e jour de grève afin de dénoncer les conditions de sa détention administrative. Celle-ci permet aux autorités israéliennes de garder indéfiniment des personnes derrière les barreaux en l'absence de procédures judiciaires, sans chef d'inculpation et sans procès.

Détenu depuis juillet 2012, ce Palestinien de Jérusalem est actuellement dans l’hôpital de la prison de Ramla où il y est maintenu en vie par sonde gastrique, selon des sources palestiniennes. Il fut un parmi le millier de prisonniers libérés en décembre 2011 par Israël dans le cadre de l’échange contre Gilad Shalit. Cependant, Samir Issawi a été emprisonné de nouveau pour violation, selon Israël, des conditions de leur libération.

Trois autres détenus palestiniens, Ayman Charawneh, Jaafar Ezzeddine et Tariq Qaadane, ont aussi entrepris une grève de la faim depuis des mois.

Plusieurs rassemblements de solidarité en France se sont tenus cette semaine, dont une jeudi 21 février à Paris à l’initiative du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens qui regroupent plusieurs dizaines d’associations de défense des droits des Palestiniens.

« Nous demandons au gouvernement de la France d’intervenir immédiatement et énergiquement contre la barbarie en cours et de tout faire pour sauver Samir Issawi », a déclaré le collectif par voie de communiqué, annonçant qu’une délégation sera reçue par le ministère des Affaires étrangères.

Plusieurs centaines de Palestiniens ont manifesté cette semaine à travers la Cisjordanie en solidarité avec leurs compatriotes détenus par Israël.

Lire aussi :
Les « réseaux extrémistes » par Fourest : prière de ne rien dire contre Israël
Et les cris des prisonniers palestiniens ?
Palestine : la détermination des prisonniers en grève de la faim accroît les pressions sur Israël
Israël : ses photos Facebook choquent le monde... sauf l'intéressée





Loading