Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Israël : ses photos Facebook choquent le monde... sauf l'intéressée

Rédigé par La Rédaction | Mardi 17 Août 2010



Après le scandale de la prison irakienne d'Abou Ghraib, en 2004, voici un autre qui éclabousse cette fois l’armée israélienne.

Eden Abargile, ancienne militaire israélienne, a créé un choc auprès de l’opinion publique internationale après avoir posté sur son profil Facebook des photos d’elle tout sourire aux côtés de prisonniers palestiniens aux yeux bandés et aux mains liées, le tout dans un album intitulé « L’armée : la meilleure période de ma vie ».

Tout cela aurait pu ne jamais être su, si Eden Abargile avait sécurisé son compte. Ces photos, qui circulent depuis ce lundi 16 août, ont désormais fait le tour du monde. Si l’armée israélienne dénonce officiellement « le comportement honteux » de son ancienne recrue, elle ne peut rien faire à son encontre car la femme ne travaille plus sous ses ordres.

Le pire dans l’histoire : Eden Abargile ne « comprend pas » le scandale et ne voit pas en quoi ces photos, qu’elle dit avoir prises en 2008 dans la base où elle était affectée, sont choquantes. « Je ne vois toujours pas où est le mal. Il n'y a eu de ma part ni violence ni mépris, je n'ai porté atteinte à personne (…). Ma seule intention était de montrer mon expérience du service militaire », a-t-elle déclaré dans une interview à la radio de l'armée israélienne, tout en assurant les avoir retirées de son profil. « Je les ai traités avec respect. Regardez les photos, je ne fais pas de gestes obscènes ou quoi que ce soit de ce genre », a-t-elle ajouté plus tard dans un quotidien.

Un porte-parole du gouvernement de l'Autorité palestinienne Ghassan Khatib a affirmé dans un communiqué que ces images « reflétaient la mentalité de l'occupant, la fierté d'humilier les Palestiniens ». Le directeur du Comité israélien contre la torture, Yishaï Menuchim, s'est insurgé contre « une attitude qui est devenue une norme consistant à traiter les Palestiniens comme des objets et non des êtres humains ». La preuve par les photos, aussi malheureuses soient-elles.


Lire aussi :
La Flotille pour Gaza : raid meurtrier de l'armée israélienne




Loading












Recevez le meilleur de l'actu