Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Salman Rushdie poignardé à New York : ce que l'on sait de l'attaque

Rédigé par Lina Farelli | Vendredi 12 Août 2022 à 22:30

           


Salman Rushdie poignardé à New York : ce que l'on sait de l'attaque
« Il faut bien que je vive ma vie. » Salman Rushdie, qui vit sous la menace de mort depuis 1989 pour son roman Les versets sataniques, a été victime d'une attaque vendredi 12 août. L'écrivain britannique d'origine indienne a été poignardé au cou alors qu'il s'apprêtait à donner une conférence à l’institut Chautauqua, dans l'Etat de New York. Un lieu qu'il connait bien puisqu'il avait déjà été invité par le passé.

Plusieurs centaines de personnes avaient fait le déplacement pour écouter l'homme de 75 ans présentant les Etats-Unis comme « un refuge pour les écrivains et les artistes en exile et un foyer pour la liberté d'expression et de creation ». Salman Rushdie, qui avait été contraint de vivre des années dans la clandestinité, vit depuis deux décennies à New York et a acquis la nationalité américaine.

Aux dernières nouvelles, l'écrivain était toujours « vivant » selon la gouverneure de l’Etat de New York, Kathy Hochul. Mais la gravité de son état de santé est inconnu à ce stade. L'auteur des faits a, quant à lui, été arrêté sur les lieux du crime. Son identité et ses motivations ne sont pas encore connues.* Une pluie de réactions s'est néanmoins déversée sur les réseaux sociaux pour condamner l'attaque et rendre hommage à Salman Rushdie.

*L'assaillant est Hadi Matar, un homme de 24 ans, qui réside dans le New Jersey. Selon le New York Post, il aurait montré des signes de sympathie envers le gouvernement iranien, notamment de l'ayatollah Khomeini qui avait la tête de Salman Rushdie à prix. Les premiers éléments tendent aussi à montrer qu'il aurait agi seul. L'enquête a été confiée au FBI.

Mise à jour dimanche 14 août : Son agent a fait savoir que l'écrivain allait probablement perdre un œil et que les nerfs de son bras et son foie ont été gravement touchés par les coups de couteau qui lui ont été portés. Mais il a été débranché du respirateur artificiel et va mieux selon cette même source. Le suspect, présenté comme un Américain originaire du Liban et d'obédience chiite, a, quant à lui, été inculpé de tentative de meurtre et comparaîtra le 19 août pour son acte juge prémédité par les procureurs.

Mise à jour lundi 15 août : Après l’attaque contre Salman Rushdie, l’Iran réagit et... rejette la faute sur l’écrivain.

Voir aussi la vidéo de La Casa del Hikma : Le blasphème, un pousse-au-crime légitimé par l’islam ?

Et aussi la vidéo : La fatwa, une condamnation à mort ?